lectures et réflexions

26 avril 2017

Election présidentielle : comparaison n'est pas raison ?

Un rappel lancinant dans mon interrogation sur mon vote au second tour de l’élection présidentielle : 2002 (c’est de la préhistoire pour les jeunes électeurs), premier tour des présidentielles, coup de tonnerre, J.M. Le Pen est au second tour, L. Jospin est éliminé.Une semaine après, à l’occasion d’un 1er mai vidé de toute revendication sociale malgré la présence des leaders syndicaux, une marée humaine déferle à Paris de la République à la Nation, pour clamer son refus de l’extrême droite. Dans ce vrai peuple rassemblé, on... [Lire la suite]

26 avril 2017

À propos des Lumières

Les éditions Agone viennent de publier un ouvrage bien intéressant de Jonathan Israel, Une révolution des esprits. Les Lumières radicales et les origines intellectuelles de la démocratie moderne. (Traduit de l’anglais par Matthieu Dumont).  J’y reviendrai.  Présentation de l’éditeur : 1770. Depuis un siècle, deux camps s’affrontent au sein des Lumières. Héritiers de Locke, Leibniz, Montesquieu, les modérés dominent. Sous la houlette du vieux Voltaire, ils s’efforcent de maintenir le corps et l’âme séparés,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2017

Coup d'État Macron ?

En commentaire à mon billet d'aujourd'hui sur E.Macron, le fidèle abonné Bernard H., aux interventions toujours pertinentes, me signale l'anayse suivante, dont je ne connais pas l'auteur. Il s'interroge : vérité ou intox ? Moi aussi. Mais le point de vue me paraît bien intéressant, et fort vraisemblable : https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/
Posté par rmerle à 16:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 avril 2017

Résultats électoraux, Toulon, La Seyne

Tous mes amis blogueurs se sont empressés de communiquer les résultats de la localité où ils résident, ux quatre coins de la France. J'étais un peu à la traîne. Voici donc les résultats de la ville où je réside, qui se donna une municipalité FN avant de redevenir bastion de la Droite (municipalité LR). Contrairement aux attentes des commentateurs, J.L Mélenchon fait un score qui dépasse de loin l'influence électorale du PC et des Verts, et le PS s'effondre.Marine Le Pen, avec 27,33% des suffrages, est arrivée en tête, suivie de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2017

Une impression de vacuité...

Heureuse de la courte victoire de son poulain, ex grand argentier, la Bourse a remonté hier. Les affaires reprennent.Cependant, bien des commentateurs, qui avaient pour notre jeune « apolitique » les yeux de Chimène, commencent à se faire du souci : une jubilation de potache venant de réussir l’examen, pouce levé et V de la victoire, une victoire fêtée imprudemment par anticipation dans un quant-à-soi de caste, un discours creux, narcissique et sans hauteur de vue…En cette soirée électorale, tout ceci contrastait... [Lire la suite]
24 avril 2017

Au lendemain du premier tour

L’Histoire, si tant est qu’elle existe en justicière, comptable des réussites et des erreurs (on peut certes en douter), tranchera sur le bilan du Parti socialiste dans les dernières décennies, et plus particulièrement sur le bilan du Président Hollande. Il est déjà permis de constater, en tout cas, que cette politique « libérale » assumée a assis et conforté la force du Front National.Un Front National bien utile à tous les courants de la droite comme de la gauche dites de gouvernement. Pointer comme elles le font le danger... [Lire la suite]

24 avril 2017

De la domestication de l'espèce humaine

« L’animal sauvage, laissé libre d’évoluer dans son écosystème original, pourvoit d’instinct à sa propre subsistance. En revanche, une fois domestiqué, il perd cette autonomie naturelle et devient presque entièrement dépendant de la sollicitude – ou des caprices – de ses maîtres humains. De ce point de vue, on pourrait décrire l’accumulation primitive du capital (et d’une façon plus générale, le développement systématique de la logique capitaliste) comme un gigantesque processus de domestication de l’espèce humaine, opéré au... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2017

Face à face mortifère

Nous verrons donc demain soir si ce système électoral inique va nous enfermer dans un face à face mortifère entre le FN et l'homme du CAC 40 * ! * cf. sur le blog d'Aude Lancelin :https://audelancelin.com/2017/04/20/emmanuel-macron-un-putsch-du-cac-40/
Posté par rmerle à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Les marxistes et la "Révolution prématurée"

"Les grands ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. LEVONS NOUS !" À la veille de 1848, au-delà de la campagne réformiste contre le suffrage censitaire en vigueur, (campagne qui n'avait rien de révolutionnaire !), bien des observateurs et des militants pointaient ou espéraient la possibilité, sinon la probabilité d'une véritable secousse révolutionnaire. Mais peu se hasardaient à la voir si prochaine. Marx et Engels, qui suivaient de près la situation française, mettaient alors en garde les prolétaires parisiens et... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 avril 2017

Pétain en Provence, décembre 1940

Petit voyage dans le temps. Nous sommes au début de décembre 1940. La Troisième République est morte avec les pleins pouvoirs donnés au maréchal Pétain par un Parlement dont la majorité est issue du Front populaire (mais avec le refus de 80 parlementaires, 19 abstentions et l’absence des députés communistes emprisonnés). Désormais Chef de l’État français (10 juillet), le Maréchal instaure le régime que l’on sait. La première loi sur le Statut des Juifs est promulguée en « zone libre » le 3 octobre. Le 24 octobre, le Maréchal... [Lire la suite]
20 avril 2017

On est chez nous

Après avoir scandé le slogan dans leurs meetings, un tiers des électeurs (qui se dérangent) s'apprête à voter "On est chez nous". Vu le nombre de consommateurs de pizzas, couscous et autres nems chez ces bons Français, on comprend que leur égérie n'ait pas (encore ?) fait sienne le slogan de ses amis de la très xénophobe Ligue Nord d'Italie :   
Posté par rmerle à 07:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 avril 2017

Élection présidentielle, les mots se laissent dire ?

En cette veille de Présidentielle, où deux candidats (MM. Hamon et Mélenchon) se réclament ouvertement de François Mitterrand, et où un troisième inscrit son ambiguïté dans la même référence (M. Macron), comment ne pas rappeler que les mots se laissent dire, et que, comme plaisantait le très radical (socialiste) Henri Queuille, « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».Et je reviens encore une fois sur le discours que prononça François Mitterrand au Congrès d’unification socialiste d’Épinay-sur-Seine, 13 juin... [Lire la suite]
18 avril 2017

Hugo et Cousin, sur la langue française

En ces temps de ènième réforme de l'ortographe, voici  un texte des plus connus, mais que j’ai toujours grand plaisir à faire encore plus connaître…   « Académie française – séance d’hier 23 novembre 1843  M.NODIER. – L’Académie, cédant à l’usage a supprimé universellement la consonne double dans les verbes où cette consonne suppléait euphoniquement le d du radical ad. MOI. – J’avoue ma profonde ignorance. Je ne me doutais pas que l’usage eût fait cette suppression et que l’Académie l’eût... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 16:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 avril 2017

À bas les Communistes !

À bas les communistes, 1848 16 avril 1848 - Le gouvernement de la toute jeune République, et son ministre de l’intérieur, le démocrate Ledru Rollin (futur démocrate socialiste « rouge » !) brisent une manifestation parisienne de l’extrême gauche populaire qui, jugeant la date trop précipitée pour que l'opinion rurale soit bien informée, demandait un report des élections. Mobilisés par Ledru-Rollin, les gardes nationaux des quartiers bourgeois soutinrent massivement le gouvernement au cri... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2017

Droite, le côté obscur de la force…

Non, je ne fais pas allusion par ce titre aux activistes de « Civitas », ni à « Sens commun » qui a fourni la base logistique du récent grand meeting parisien de F.Fillon. Je ne parle pas l’osmose latente ou proclamée entre une partie de la Droite et le Front National [1], ou celle esquissée entre une autre partie de la Droite et l’aventure E. Macron. [2]Je ne considère pas non plus ici ce fameux socle « pur » de la Droite, qui, malgré les déboires personnels de M. Fillon, lui assurerait entre 17% et... [Lire la suite]
14 avril 2017

Marx et les expériences gouvernementales "progressistes", de son temps (et du nôtre ?).

  Je relis des articles de Marx publiés dans le New York Daily Tribune. Vaste tour de l'actualité européenne et mondiale des années 1850.Mais « quel rapport avec notre monde actuel ? », me dit ma conscience inquiète, « Et puisque Marx il y a, ne ferais-tu pas mieux de te plonger dans les Grundrisse et dans Le Capital, et réviser ton point de vue sur la théorie de la Valeur ? »Certes. Mes neurones fatiguent avec le grand âge, mais je n'y manquerai pas...En attendant, voici quand même deux... [Lire la suite]
13 avril 2017

Mélenchon et le drapeau tricolore

  Le 2 décembre 2013, au lendemain du grand cortège parisien Front de Gauche – Mélenchon contre l’austérité (1er décembre), j’écrivais un billet dans lequel je regrettais l’absence de drapeaux tricolores dans les rangs des manifestants, où fleurissaient les drapeaux rouges. Je vous y renvoie :« Histoire de drapeaux »http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/08/08/31920758.html Ce n’est donc pas moi qui me plaindrais d’avoir vu une floraison de drapeaux tricolores dans la foule marseillaise du récent meeting... [Lire la suite]
13 avril 2017

Sciascia, les Italiens et le fascisme

Cf. « Sciascia : La Sicile comme métaphore »http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/02/07/31157640.html Je viens de relire de Leonardo Sciascia, La Sicile comme métaphore. Conversations en italien avec Marcelle Padovani, Paris, Stock, 1979 - Leonardo Sciascia. La Sicilia come metafora, Milano, Mondadori, 1979.Ce bel ouvrage proposé par Marcelle Padovani, (éminente et pertinente commentatrice de l'actualité italienne) a été maintes fois réédité depuis, tant en Italie qu'en France. Et il vaut... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2017

J.-L. Mélenchon communiste ?

Depuis la percée de J.-L. Mélenchon dans les sondages, les tirs de barrage arrivent de tous côtés, y compris aujourd’hui du Président de la République : « populisme extrémiste », « programme économique délirant », « catastrophe annoncée pour le niveau de vie ». Et l’insulte suprême : « Communiste ! ».Diable, je ne savais pas que J.-L. Mélenchon était communiste, et je vois guère en quoi son programme rejoint, ou recoupe, celui du Parti Communiste. Il suffit de se reporter aux... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2017

Pablo Neruda, Alturas de Macchu-Picchu

  Pablo Neruda, Alturas de Macchu-Picchu, Hauteurs de Macchu-Picchu, entame.   1947: Neruda recita "Alturas de Macchu Picchu" (completo)   Poème écrit après sa visite au Pérou en 1943, et publié à Mexico dans le célèbre poème épique, Canto General en 1950. (Neruda avait dû quitter le Chili à cause de la loi de 1948 interdisant les activités communistes)   I  Del aire al aire, como una red vacía,  iba yo entre las calles y la atmósfera, llegando y despidiendo,  en el advenimiento del... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,