21 avril 2017

Pétain en Provence, décembre 1940

Petit voyage dans le temps. Nous sommes au début de décembre 1940. La Troisième République est morte avec les pleins pouvoirs donnés au maréchal Pétain par un Parlement dont la majorité est issue du Front populaire (mais avec le refus de 80 parlementaires, 19 abstentions et l’absence des députés communistes emprisonnés). Désormais Chef de l’État français (10 juillet), le Maréchal instaure le régime que l’on sait. La première loi sur le Statut des Juifs est promulguée en « zone libre » le 3 octobre. Le 24 octobre, le Maréchal... [Lire la suite]

15 janvier 2017

10 juillet 1940, Jacques Duclos

  APPEL AU PEUPLE FRANÇAIS – [Depuis dix mois, le parti communiste est dans une clandestinité totale et son appareil est presque totalement désorganisé : autour notamment de Jacques Duclos et Pierre Villon se met en place une nouvelle structure ; une dure répression et son approbation du pacte germano-soviétique ont provisoirement privé le P.C. d'un appui populaire ; c'est dans ces conditions extrêmement difficiles que, à partir du 5 juillet, Jacques Duclos commence à rédiger l'Appel dit du 10 juillet (dans un... [Lire la suite]
15 janvier 2017

13 juillet 1940 Général de Gaulle

  Affiche apposée sur les murs de Londres, suite à l'appel du 18 juin à la B.B.C, à destination des nombreux militaires français encore en Grande-Bretagne. Chacun connaît la déclaration du Général, lue à la B.B.C. le 18 juin 1940, qui appelait au regroupement en Grande Bretagne et dans l'Empire colonial français tous ceux qui refusaient l'armistice et désiraient continuer le combat. Le 19, le Général s'adressait en particulier à "l'Afrique du Nord française". Le 26 juin, dans son mémorandum à Churchill, il évoquait "les... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2017

Sur l'avènement de Pétain

Dans le récent billet de Lefebre consacré à Politzer, l’allusion à son engagement précoce dans la Résistance, et au salut de Michel Onfray, a suscité quelques réactions : on me demande pourquoi, comme l’a fait Onfray (voir ses positions sur Guy Môquet), je n'ai pas spécifié que les communistes ne sont pas en résistance au lendemain de la défaite ?Il est un peu lassant de voir évoquer de façon récurrente l’attitude des communistes, alors que l’attitude des autres courants d’opinion, très majoritairement acquis au régime de Vichy... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2017

1940 Université libre

Au lendemain de l'arrestation de Paul Langevin et des manifestations patriotiques étudiantes qui suivirent, notamment celle du 11 novembre, paraît, évidemment clandestinement, le bulletin L'Université nouvelle. Ses initiateurs sont trois intellectuels communistes, le germaniste Jacques Decour (1910), le philosophe Georges Politzer (1903), le physicien Jacques Salomon (1908). Tous trois seront arrêtés par la police françaises en février 1942, livrés aux nazis, et fusillés en mai 1942.  Voici l'éditorial du... [Lire la suite]
15 janvier 2017

"Le Matin" et la Révolution nationale, juillet 1940

Dans ses éditoriaux, le grand journal d'information qui se veut populaire (à droite, et très à droite) n'a que deux ennemis : les gouvernements précédents, responsables de la catastrophe, et l'Angleterre. La révision de la Constitution apparaît comme une nécessité bénéfique, qui fait l'unanimité (cf. le titre mensonger du document ci-dessus).  Quelques extraits :  – 8 juillet – Le journal se félicite que l’aviation française bombarde Gibraltar, il relate "le succès éclatant" des raids de l'aviation allemande sur la Grande... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2017

Novembre 1940, Emmanuel Mounier et la Révolution nationale

On connaît l'importance de l'influence idéologique du professeur et philosophe Emmanuel Mounier (1905-1950) : sa revue Esprit (créée en 1932), se voulut lieu de rencontres, de refondation de la pensée politique, de promotion des valeurs personnalistes et communautaires.Démobilisé en juillet 1940, Mounier s'installe à Lyon d'où il relance la publication interrompue par la guerre.Voici son article, qui ouvre le premier numéro de cette nouvelle série, article fort intéressant qui expose les positions d'Esprit depuis 1932,... [Lire la suite]
15 janvier 2017

21 Juillet 1940, L’Action française et la Révolution nationale

  Dans la débandade de l'exode, L’Action française, organe du nationalisme intégral, s'est repliée sur Limoges, et ne paraît pour l'heure, qu'en trihebdomadaire encore épisodique. Avec deux éditoriaux, son numéro du dimanche 21 juillet 1940, bien évidemment soutien du nouveau régime, ne l'en pousse pas moins à la roue pour plus de "lucidité" et d'action, ce qui lui vaut quelques lignes de censure. " LA FRANCE AUX FRANÇAIS. Débridant et cautérisant, d’une main vigoureuse, une des plaies dont la France se mourait, le... [Lire la suite]
15 janvier 2017

12 Juillet 1940, « Le Temps » et la Révolution nationale

Le Temps, dont le lectorat n'est pas vraiment populaire, est alors le grand journal conservateur de référence, qui a toujours pris ses distances avec les vitupérations de l'extrême droite. Au lendemain du vote parlementaire, sa vibrante adhésion au nouveau régime n'en a que plus de poids.  "RÉVOLUTION NATIONALE L’Assemblée nationale a accompli solennellement hier l’acte qui lui était commandé par l’intérêt supérieur de la patrie. Elle a confié au maréchal Pétain la mission et le pouvoir de promulguer par un ou plusieurs... [Lire la suite]
24 janvier 2015

Révolution nationale, affiche de propagande

Les commentaires des relents nauséabonds de l'actualité évoquent souvent le fascisme et le pétainisme. La banalisation polysémique du mot "fasciste" impliquerait bien des clarifications. Peut-être aussi, pour les générations qui n'ont pas connu Pétain (c.a.d l'immense majorité des Français), en va-t-il de même du terme "pétainiste". Je reviendrai peut-être sur le premier terme en jetant un œil sur l'Italie, ancienne et moderne. En ce qui concerne le second, sans autres considérations, l'affiche pétainiste de 1940-1941... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :