29 décembre 2014

Umbilicus Urbis

On me dit souvent, « Tu parles beaucoup plus sur ce blog du passé que du présent, et encore moins de l’avenir ». Sous-entendu : avec tes 78 balais, la fixation sénile sur le passé semble bien prégnante…Que répondre ? Aux trois jours consacrés, (un d’août, deux de novembre), avec l’ouverture du Mundus, archaïque puits sacré romain, bouche du monde souterrain, liberté était donnée aux mânes ancestraux de retrouver le monde des vivants et de s’y réchauffer. Pendant leur bref retour, aucune porte ne devait rester fermée... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 décembre 2014

Vérité/s du blog ?

Il m’arrive de recevoir des compliments et des encouragements, mais il m’arrive aussi souvent de recevoir des critiques, parfois gentilles, parfois acerbes, et c’est bien la loi du blog. S’il fallait classer ces critiques, je dirai que la critique majeure est relative à une sorte de masque que je porterais pour, sous des apparences d’objectivité, défendre un paléo-idéal, dans lequel mes correspondants mêlent l’attachement au communisme de ma famille et de ma jeunesse, et un supposé attachement à ce qui demeure de soviétisme dans la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2014

Pensée de midi, « Héritage identitaire provençal » et défense de la démocratie…

Forum de l’Association 1851 pour la mémoire des résistances républicaines Je viens de lire avec intérêt le dernier numéro du Magazine Littéraire, spécial Les écrivains de la Méditerranée (n°498, juin 2010), et le billet consacré aux dix ans de la revue marseillaise, au beau titre camusien, La pensée de Midi. Cette revue, on le sait, poursuit un indispensable questionnement sur les polyphonies culturelles de la Méditerranée : souhaitons-lui bon anniversaire et longue vie.J’ai cependant été surpris par l’entame du billet :... [Lire la suite]
26 décembre 2014

Lectures croisées - Jacques Julliard - Jean-Claude Michéa

Très stimulante lecture que celles des lettres croisées de l’historien Jacques Julliard (qui fut figure marquante de la « deuxième gauche »), et du philosophe Jean-Claude Michéa (qui mit à nu l’inanité actuelle du concept de « gauche ») : La gauche et le peuple, Flammarion, septembre 2013. De cette lecture que je vous recommande vivement, dégageons déjà, à la va vite, un double constat. Double constat, hélas devenu ordinaire, que d’une part le néo-capitalisme domine sans entraves toutes les sphères de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 décembre 2014

Jaurès et les langues régionales

En cette année anniversaire de l'assassinat de Jaurès, j'ai essayé de donner sur ce blog des exemples de la pensée du grand socialiste et des réactions qu'elle a pu susciter. Pensée multiforme, ouverte à tous les champs de la vie. Pour qui s'intéresse à la vision qu'a pu avoir des langues régionales Jaurès le méridional, locuteur de la langue d'Oc, je renvoie à trois articles récemment donnés sur mon blog http://archivoc.canalblog.com/ Jaurès et la langue d'oc,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 décembre 2014

Flora Tristan, "Aux Péruviens"

Malgré les abondantes publications (souvent de grande qualité) concernant Flora Tristan (1803-1844), j'ai parfois le sentiment que, hors du camp des spécialistes, les saluts désormais consensuels à la grande militante n'impliquent pas toujours pour le grand public français une vraie connaissance de son œuvre et de son action (les deux étant indissociablement liées). Rien d'étonnant dans notre temps de superficialité et de consommation médiatique, où une municipalité peut baptiser une bibliothèque ou une rue du nom de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 décembre 2014

Insurrection de 1851 - Lettre morte ou souvenir agissant ?

Aups, Var Article publié sur le site La Sociale, (6 août 2011), et sur le site de l'Association 1851.   « Laisser les morts enterrer leurs morts » ? L’épidémie de commémorations justifie amplement cette injonction, tant elle corsète notre présent de fausses références. Mais il y a aussi des morts que l’on oublie, car leur souvenir, difficile à manipuler, est frontalement dangereux pour l’Ordre politique et social actuel, et gênant pour d’aucuns qui prétendent s’y attaquer. Ainsi des Communes de 1871, dont, hormis l’action des... [Lire la suite]
24 décembre 2014

Le Noir Mouton - nouvelle

René Merle - Le Noir Mouton. Nouvelle publiée dans la revue belge Encre noire. Encre Noire 37, Éditorial (Éric Albert) : "ces trois nouvelles, dont l’une, due à Mr René Merle, pourtant résidant dans le sud de la France, rend à merveille hommage au parler et à la culture wallonne (et liégeoise en particulier)..."  - C’est grave, docteur ? Docteur ? En fait, avec sa bande rouge sur le tricot bleu, ce type a tout l’air d’un pompier. - Mais qu’est-ce que je fous là ? Ce putain de pompier ne répond pas. Et pour... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2014

L'Armana nouviau das pésans et la répression anti-radicale de 1872 - 1873

On se représente peut-être mal ce que fut la pesante, oh combien pesante main mise des conservateurs sur la jeune Troisième République, République par défaut.Après l’écrasement sanglant de la Commune, il fallut beaucoup de courage et de patience aux vrais républicains pour gagner progressivement l’opinion, et au premier chef l’immense opinion rurale, malgré les calomnies, les intimidations, les procès, les saisies, les emprisonnements…Pour illustrer ce propos, focalisons un peu sur ce Sud du Bourbonnais qui défraya quelque peu la... [Lire la suite]
23 décembre 2014

Le choléra de 1865 à La Seyne (Var)

en complément à l'article "La Seyne 1865 - La métaphore du choléra"http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/12/19/31094816.html René Merle, “Le choléra de 1865 à La Seyne”, Étraves, revue de l’office municipal de la culture et des arts de La Seyne (Var), printemps 1976, n°37Une fable historique aux résonances toujours actuelles  1852 - 1856 - Naissance des Forges et Chantiers - Un tournant dans la vie de La Seyne Jusque là, une grosse bourgade d’agriculteurs. de pêcheurs, de marins, et déjà des chantiers navals artisanaux,... [Lire la suite]