markaris

Pour mon 79ème anniversaire, cet été, mon amie Pascale, de Bourges, m'a offert le troisième tome de la trilogie polaresque de Petros Markaris (1), Pain, éducation, liberté (Points), où le désormais populaire commissaire Charitos poursuit son enquête sur un triple meurtre : les victimes sont des notables nantis, issus de la génération des étudiants qui se dressèrent contre la dictature des Colonels. Et dans ce face à face entre le passé et le présent, Markaris nous offre une vision sans illusions de la Grèce dévastée par la crise, économique, politique et morale.

Je l'ai lu avec grand plaisir.

(1) Petros Markaris, homme de gauche, est romancier, dramaturge, scénariste et traducteur. Vous pouvez l'écouter dans l'entretien enregistré (l'Humanité, 24 janvier 2015) :
http://www.humanite.fr/petros-markaris-seule-la-grece-ne-peut-rien-il-faut-changer-cette-europe-qui-se-resume-au-marche

 

petros-markaris-interview--672x359