Capture d’écran 2017-04-17 à 14

À bas les communistes, 1848

16 avril 1848 - Le gouvernement de la toute jeune République, et son ministre de l’intérieur, le démocrate Ledru Rollin (futur démocrate socialiste « rouge » !) brisent une manifestation parisienne de l’extrême gauche populaire qui, jugeant la date trop précipitée pour que l'opinion rurale soit bien informée, demandait un report des élections. Mobilisés par Ledru-Rollin, les gardes nationaux des quartiers bourgeois soutinrent massivement le gouvernement au cri de :  " A bas les Communistes ! ".

Dans cette caricature, qui évoque à chaud l'événement, le ridicule petit bourgeois garde national (dont la feuille haineuse plantée sur sa baïonnette montre qu'il est fâché avec l'orthographe) vitupère devant le sage doctrinaire :

A bas les Communistes ! C’est un tas de Brigands, qui prétendent que tout un chacun a le droit de vivre en travaillant, que la terre est assez grande pour nourrir tous ses enfants, que le Vin abrutit l’homme, et mille autres atrocités semblables au nom de la fraternité, mort aux Communistes, Socialistes, etc. etc. "