19 avril 2017

Élection présidentielle, les mots se laissent dire ?

En cette veille de Présidentielle, où deux candidats (MM. Hamon et Mélenchon) se réclament ouvertement de François Mitterrand, et où un troisième inscrit son ambiguïté dans la même référence (M. Macron), comment ne pas rappeler que les mots se laissent dire, et que, comme plaisantait le très radical (socialiste) Henri Queuille, « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».Et je reviens encore une fois sur le discours que prononça François Mitterrand au Congrès d’unification socialiste d’Épinay-sur-Seine, 13 juin... [Lire la suite]