Encyclopedie_frontispice_section_256px

Fragment du frontispice de l’Encyclopédie  :  la Vérité est dévoilée par la Raison et la Philosophie...

 Le soir de sa victoire, E.Macron a déclaré vouloir défendre et propager partout l’esprit des Lumières.
Lumières, le mot nous parle, oh combien !
Lumières du XVIIIe siècle, Lumières de la raison et de la science, Lumières qui chasseront l’obscurantisme religieux, le fanatisme, l’intolérance, le despotisme…
Mais, car il y a un « mais », l’on sait, ou l’on devrait savoir (comme nous l’a souvent rappelé Jonathan Israel dans sa trilogie sur les Lumières), que la quelque peu galvaudée expression « Camp des Lumières » n’avait rien d’univoque, partagé qu’était ce Camp entre, pour aller vite, tenants de Voltaire et tenants de Diderot.
Du côté du premier, ce sont les Lumières « modérées », temporisatrices, déistes, adeptes de la monarchie « éclairée ». Pour elles, la diffusion du savoir et de l’éducation sont indispensables, mais doivent réservées à l’élite à à qui est réservée la gouvernance. Point n’est besoin d’éclairer le peuple ; mieux, le maintenir dans l’ignorance et la religion permettra d’éviter toute secousse mettant en cause l’ordre social.
Du côté du second, ce sont les autres Lumières, spinozistes, radicales, démocrates, pour lesquelles la seule raison doit gouverner des êtres humains, totalement et seulement partie intégrante du grand Tout, la Nature. Elles se donnent comme priorité d’éclairer le peuple, afin que se produise le grand changement qui transformera enfin les sujets en citoyens, égaux en droits et en devoirs…
On voit que la coupure était fondamentale.
Pour en revenir à notre Président et à ses soutiens, il est permis de se demander de quelles Lumières il se réclame, celles de « l’élite » internationale formatée, (« ceux qui savent » ce qu'il convient à un peuple abandonné aux diversions télévisuelles, « l'élite » garante de la bonne gouvernance), ou les Lumières du progrès démocratique et social. L’avenir nous le dira très vite. Et chacun pourra confronter son choix de dimanche dernier à la réalité nouvelle.
J’en profite pour remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont écrit pour commenter mon billet de dimanche soir*, et me faire part de leurs choix : vote Macron pour faire barrage au FN, vote Macron d’adhésion, vote blanc, abstention.
http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/05/07/35253197.html

Les semaines à venir seront politiquement agitées. Mais, rassurez-vous, ce blog n’a pas une vocation exclusivement politique. De la formation du nouveau gouvernement aux décisives Législatives, chacun se fera son opinion, et moi aussi naturellement, mais je la garderai pour moi. Ce blog prend désormais quelque repos question directement politique.