colporteur

Comme je l’avais annoncé, et bien que la saison soit plutôt propice aux bains de mer, ce blog entre en hibernation léthargique après que les électeurs français (enfin pas tous), dans leur grande sagesse, se soient tiré une balle dans le pied en laissant faire, ou en avalisant le coup d'État soft.
Amis lecteurs, en attendant un très éventuel réveil, vous pouvez toujours, si l’envie vous en prend, vous reporter à la somme d’articles et de documents présentés ici depuis des années sur ce site de colportage d'idées.