05 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - VII

suite de :  http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/04/35449132.html     En arrivant d'Algérie à Marseille j'étais donc républicain, mais bien ignorant de la République. Et mes soucis étaient ailleurs. Je n'osais remonter dans les Basses-Alpes, de peur d'y être reconnu. J'ai marché sur les quais, dans les ruelles suintantes de la ville vieille, dans les droites rues bourgeoises de l'Agrandissement. Un crocheteur m'indiqua où dormir à bon marché, rue de l'Echelle, aux Grands Carmes, une vieille rue pentue... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]