13 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XV

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/12/35449164.html   Au matin, nous avons chevauché dans la fraîcheur. Des soldats battaient les oseraies du bord du Rhône. Le Frère pensait qu'on ne retrouverait pas les fugitifs, s'ils avaient gagné l’autre rive : l’Ardèche ne dépend pas de la division militaire de Lyon : de ce fait elle échappait à l'état de siège, et Marianne y était forte...  Nous avons contourné Privas, toute catholique depuis que le pouvoir en a banni les Huguenots. Une fois dans la vallée des... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]