14 décembre 2017

Italie - France

  J’ai un tropisme italien, pas seulement parce que j’avais une grand-mère toscane, pas seulement parce que j’ai grandi dans une ville ouvrière où la population d’origine italienne était considérable, pas seulement parce que Toulon n’est pas si loin que ça de la frontière, pas seulement parce que j’ai adoré voyager dans la Péninsule, pas seulement parce que j’y ai reçu un prix pour un mien polar, mais aussi parce que « notre sœur latine », comme aiment à dire les chroniqueurs, est, comme il est normal entre frères et... [Lire la suite]