14 septembre 2017

Cinéma d'été, Paris la blanche

  Paris la blanche, Lidia Leber Terki, 2017. Un beau film pudique, tendre et doux-amer, qui évite les pièges de la sentimentalité facile. Rekia quitte pour quelques jours son village de Kabylie afin de retrouver à Paris Nour, son mari qui ne donne plus de nouvelles depuis quatre ans, tout en continuant à envoyer ses mandats. De belles rencontres l’y aideront dans ce qui demeure du Paris populaire multinational. Quarante huit ans d’exil ont fait du maçon algérien un déraciné à jamais, qui finit ses jours dans le foyer... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2015

Algérie, souvenirs, 1990, 1994

Plus d’un an après le soulèvement de la jeunesse de 1988 dans  la capitale algérienne, je participai à une délégation d’enseignants (FOL) qui visita Alger, la Mitidja et une partie de la Kabylie. Le cadre institutionnel, quasi officiel, de notre réception ne nous empêcha pas cependant, à l’occasion de plusieurs rencontres, de mesurer l’influence croissante et prégnante du Front islamique du salut.Un de nos hôtes, auquel nous devons en particulier la visite à Tizi Ouzou et en Kabylie, était le professeur de théologie Rabah... [Lire la suite]
27 août 2014

Un Français d'origine algérienne...

Mercredi 28 mars 2012 Excédés de voir médias et communiqués qualifier le tueur de Toulouse de "Français d'origine algérienne", les journalistes algériens ont beau jeu d'invoquer ironiquement notre "Président d'origine hongroise", tant il est évident que la citoyenneté n'a pas à être complétée par les origines nationales des parents ou grands-parents. Voilà un point qui mérite bien un rappel d'instruction civique, dans une nation où des millions, voire quelques dizaines de millions de citoyens sont enfants et petits-enfants... [Lire la suite]