18 mars 2017

Du rapport à nos prédécesseurs.

  La Pythie de Delphes J’ai donc replongé avant-hier, avec l’an 1923, dans une histoire qui beaucoup de nos contemporains, les jeunes au premier chef, n’est plus que lettre morte.Je citais dans un récent billet ce dire de Sar la chamane du roman de Pascal Quignard, Les Larmes : « plus rien n'entoure mes oreilles que des voix disparues ».Belle occasion de revenir sur l’obsession historique dont semble témoigner ce blog. Barrès, qui n’est certes pas ma tasse de thé, mais dont je partage d’une certaine façon son... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 janvier 2015

ZULOAGA ?

  Suite au billet "Barres, Montaigne et les Juifs", message elliptique d'une éminente connaisseuse de la peinture espagnole : " Pourquoi avoir choisi Zuloaga pour illustrer votre propos ? " Réponse : " Que vous dire, sinon que je trouve ce tableau beau et parlant [1] , qu'il met face à face Barrès et la ville qui en l'occurrence l'inspire, et, puisque chromosomisme supposé il y a (dans l'idéologie barresienne), c'est de tous les portraits de Barrès qu'il m'a été donné de voir, celui où sa représentation physique... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2014

Aragon et Barrès

À l'age où l'on revisite son passé, j'ai ressorti des rayons mon vieil exemplaire dédicacé (en 1955, j'avais dix-neuf ans, j'étudiais à Paris) de l'essai d'Aragon, La lumière de Stendhal, Denoël, 1954 : placée sous le signe de la lutte politique pour l'indépendance nationale, et, partant, de la prise en compte (partisane) du patrimoine littéraire national, l'œuvre est marquée par la dureté des affrontements de la guerre froide, où le romancier n'épargne aucun de ses pairs vivants. Nous sommes loin des œcuménismes... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 août 2014

Barrès et les Méridionaux

Aquitaine et Narbonnaise : pour éclairer le texte de Barrès Les dépêches d'agence nous apprennent que le jeune maire FN d’une commune du Var, qu’il vient de conquérir, retarde, sans l’abandonner, le projet de donner le nom de Barrès à un espace public de sa localité. Le fait que ce politique audacieux, venu récemment de la région parisienne s’installer dans le Var se réfère à Barrès peut signifier que, s’il connaît et estime l’œuvre de l’académicien, il ignore peut-être le regard que Barrès portait sur les Méridionaux, un regard... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2014

Barrès et les "déviants"

Le concept d'identité nationale, si longtemps jugé ringard par beaucoup de Belles Âmes, est devenu à l'évidence un enjeu idéologique majeur.  À ce propos, des bons esprits, des fins lettrés, des pourfendeurs du "sectarisme dénonciateur" des auteurs politiquement non corrects, etc. etc., persistent à penser que Maurice Barrès [1862-1923], en dépit de ses errements antisémites, est une figure positive dans l'affirmation de notre supposée identité nationale.  Certes, la question ne doit guère turlupiner le petit nombre de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2014

Barrès et Montaigne

  Barrès devant Tolède - Zuloaga Maurice Barrès, dont l'antisémitisme virulent n'a pas découragé ses admirateurs (de droite et parfois de gauche) s'en prit frontalement à Montaigne dans une note de son ouvrage Gréco ou le voyage de Tolède, Paris, Émile Paul, 1911. L’ouvrage est réédité dès l’année suivant, avec un titre modifié : Gréco ou le Secret de Tolède, Paris, Émile Paul, 1912.  Cette édition de 1912 a servi de base aux rééditions ultérieures. Tout au long des belles pages qu’il consacre à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,