16 janvier 2017

Jean-Baptiste Clément vu par Charles Chinchilla

  Jean Baptiste Clément vu par Charles Chincholle, Les survivants de la Commune, Paris, L.Boulanger, 1885.  Sur Chincholle, cf. catégorie "Communes de 1870-1871" Clément, du seul fait de son Temps des cerises, est un des rares ex-Communards qui trouvent grâce auprès du journaliste, qui ne lui épargne cependant pas son ironie rentrée : voilà un lion bien assagi… « Jean-Baptiste Clément   Quand il reviendra, le temps des cerises, Et gais rossignols et merle moqueur Seront tous en fête. Les... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2016

Marcel Legay, chansonnier

le site du chansonnier Marcel Legay :  www.marcel-legay.com
Posté par rmerle à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2015

Montéhus, crosse en l’air

chansons historiques de France 77 : Gloire au 17eme ! 1907 Enfant et jeune adolescent, j’ai souvent entendu chanter par mon père, et encore parfois dans des réunions du parti communiste, le refrain entraînant de la célèbre chanson créée en 1910 par Gaston Montéhus (Gaston Brunswick : 1872-1952). Sans trop comprendre de quoi il retournait, sinon que des soldats avaient mis crosse en l’air pour ne pas tirer sur le peuple. La vie m’en a ensuite fait comprendre le contexte. Au plus fort du grand mouvement de protestation... [Lire la suite]
19 janvier 2015

Mac Nab, l'Expulsion

  En juin 1886, au lendemain du mariage plus qu’ostentatoire de la duchesse d’Orléans, la colère populaire obtient  une loi, dite loi d’exil, qui bannit du sol français les prétendants au trône, royalistes ou bonapartistes.  À cette occasion, Mac Nab (1856-1880), auteur du célèbre "Le grand Métingue du Métropolitai", écrivit ce texte, mis en musique par Camille Baron.Le texte est dans Maurice Mac Nab, Poèmes incongrus, Paris, Léon Vanier, Bibliopole, 1887, 1891 Comme pour Le « grand Métingue du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2014

Pottier 1848

Eugène Pottier et la chanson démocratique en 1848   Loin d’être création épisodique de rimailleurs sympathiques, les chansons républicaines du temps correspondent à un véritable courant d’expression populaire, à une entreprise de propagande efficace. Je donne ci-dessous une chanson écrite à l’aube de la Seconde République par Eugène Pottier, le futur auteur de L’Internationale (on y pensera en lisant le premier vers de la chanson…). Pottier, qui s’est rodé à la chanson dans les guinguettes populaires sous la Monarchie de... [Lire la suite]
22 août 2014

Jean-Baptiste Clément et la Commune - La semaine sanglante - le temps des cerises

Voici deux chansons du Communard Jean-Baptiste Clément qui ont eu bien des interprètes, anciens ou contemporains. Il est toujours émouvant de les rappeler en ces mois d'anniversaire de la Commune Jean-Baptiste Clément, militant ouvrier et actif chansonnier républicain et socialisant sous l'Empire, participa activement à la Commune et combattit jusqu'à sa fin. Condamné à mort par contumace, il se réfugia en Angleterre. Il rentrera en France après l'amnistie de 1880 et poursuivra son militantisme socialiste. Il meurt en 1903. Qui ne... [Lire la suite]

21 août 2014

Eugène Pottier, quelques textes

Voici quelques textes qui permettent de mieux connaître le célèbre auteur de L'Internationale, Eugène Pottier (1816-1887). Il se présente ainsi dans sa demande d'adhésion à la Franc-Maçonnerie, en 1875 : « Je suis né à Paris, le 4 octobre 1816, d’une mère dévote et d’un père bonapartiste. A l’Ecole des frères jusqu’à dix ans et à l’Ecole primaire jusqu’à douze ans, c’est à mes lectures de jeune homme que je dois d’être sorti de cette double ornière sans m’y embourber. En 1832, j’étais républicain, en 1840, socialiste.... [Lire la suite]
20 août 2014

Eugène Pottier, "La Commune n'est pas morte"...

Elle n'est pas morte.wmv En février 1885, une foule immense accompagnait Jules Vallès au Père Lachaise. De cette preuve de la persistance du courant révolutionnaire, malgré l’abominable répression, Pottier tirera matière à sa célèbre chanson, Elle n’est pas morte. En voici le texte exact, publié dans Eugène Pottier, Chants révolutionnaires, Paris, Dentu, 1887 " Elle n’est pas morteAux survivants de la semaine sanglante On l'a tuée à coups d'chassepot, À coups de mitrailleuse, Et roulée avec son drapeau ... [Lire la suite]
18 août 2014

Pottier, L'internationale - 1871 - 1887

Ce texte qui depuis a fait le tour du monde a été écrit par le communard Pottier en juin 1871, alors qu’il se cachait pour échapper à l’abominable répression. Quel exemple de ténacité et d’optimisme !L'Internationale a été enfin publiée dans le recueil des Chants révolutionnaires de Pottier, Paris, Dentu, 1887. En voici le texte : "Au citoyen Lefrançais, membre de la Commune.   C'est la lutte finale : Groupons nous, et demain, L'Internationale Sera le genre humain.   Debout ! les damnés de la terre !  ... [Lire la suite]
17 août 2014

Pottier présenté par Nadaud

Dans la première édition des Chants révolutionnaires de Pottier (1887) on trouve à la suite de la préface de Rochefort, ce texte de Nadaud, repris de l'édition qu'il fit des chansons de Pottier en 1884 : "Appréciation de Gustave Nadaud (Extrait de la préface de : Quel est le fou ?). Quel est le fou, le monde ou moi ?L'auteur de cette chanson et de ce volume veut faire croire que c'est le monde : la monde affirmera sans nul doute que c'est l'auteur. Le véritable fou en cette affaire pourrait être celui qui...Certes, on... [Lire la suite]