27 septembre 2016

Goran Bregovic

  Goran Bregović - Ederlezi - (LIVE) - Basilica Superiore di San Francesco in Assisi, 2005 https://youtu.be/_yer-9MCQG0

23 septembre 2016

Adieu Privas, petite ville

Duo Mayoud-Méjean Adieu Privas
26 août 2016

Moustaki - Il est trop tard

Pour terminer cet août musical, (cet août pas si endormi que ça en définitive), voici le cher Moustaki...  
23 août 2016

Tuva & Mia - I Won´t Let Go

    J’ai découvert ce duo grâce au beau site de l’ami Jacques Desmarais : https://jack-jackyboy.blogspot.fr
11 août 2016

80 ans et un air de limonaire

Je commençais mon billet d’hier par ce propos d’une grande banalité, sur le fait d’avoir été jeté dans ce monde sans en avoir décidé, et dans un environnement que je n’avais pas choisi. C’est le lot de tout un chacun. Curieusement, au même moment, je visionnais (merci Replay) un beau documentaire d’Arte sur Brooklyn, et un air de limonaire accompagnant une séquence m’est venu droit au cœur. Et depuis curieusement ne me quitte pas.Des mots l'ont accompagné dans ce flash : "crépuscule", "contrebandier", sans que me revienne plus des... [Lire la suite]
26 mars 2016

Les passantes, Brassens, Antoine Pol

Brassens - Les passantes, poème d'Antoine Pol

20 juin 2015

Flor de venganza

Casa de la Trova - las hermanas Faez Flor de venganza - Floricelda En tu huerto sembréflor de amores Y florde dolor en tu huerto encontréY en tu huerto sembréla esperanza y florde venganza tu huerto me dióSi aún conservo la flor traicionera.si ella sabe del mal que me has hecho!Y es para ti,porque cuando tu mueras,Voy a poner esa flor (¿a dónde?)en tu divino pecho (¿que por qué?)Porque el que a hierro mata (si señor)le llegará su dia (cómo no)en que a hierro también se moriráPero tú mataste mi alegría (belén belén)Pa'qué?... [Lire la suite]
29 mars 2015

Cajón del muerto (Caisse du mort, cercueil)

  Casa de la trova - Cuba - El cajon del muerto       Cajón del muerto (Caisse du mort, cercueil) – Angel Almenares 1902 – 1982 Nada me importa a mi dolor presenteNada me importa a mi dolor pasadoEl porvenir lo espero indiferenteLo mismo es ser feliz que desgraciadoSólo ambiciono de fastidio yertoCansado ya de perdurables guerrasY al acostarme en mi cajó de muertoDormiré en paz debajo de la tierra. Traduction R.M Peu m’importe ma douleur présentePeu m’importe ma douleur passéeLe futur je l’attends avec... [Lire la suite]
13 octobre 2014

Un document : Joséphine Baker vue par L'Humanité - 1926

illustration de l'article de l'Humanité   L’Humanite 10 juin 1926 « JOSEPHINE BAKER FILLE SAUVAGE Elle nous vient de New-York, capitale des dollars… Par quel effet du hasard réalise-t-elle maintenant, double dérision, sa « fortune » en France ?Il y a un an, on s’en souvient, dans ce music-hall cosmopolite et au demeurant si parisien, ses débuts firent sensation.Joséphine Baker était l’animatrice, comme la clé de voûte, d’une petite troupe de nègres yankees.Avec ses camarades (qu’on appelle de couleur) elle... [Lire la suite]
09 octobre 2014

Les feuilles mortes

Magritte, les Princes de l'Automne, 1963 L’automne est là…   Les Feuilles mortes Rémy de Gourmont (1858-1915)   Simone, allons au bois : les feuilles sont tombés ; Elles recouvrent la mousse, les pierres et les sentiers. Simone, aimes-tu le bruit des pas sur les feuilles mortes ? Elles ont des couleurs si douces, des tons si graves, Elles sont sur la terre de si frêles épaves ! Simone, aimes-tu le bruit des pas sur les feuilles mortes ? Elles ont l'air si dolent à l'heure du crépuscule, Elles crient si... [Lire la suite]