14 juin 2017

Macronmania et autres

Les politologues ont depuis longtemps traité sous l’angle de la psychologie, voire de la psychanalyse, des conduites sociales soutenant le culte de la personnalité, cher aux régimes totalitaires : besoin du chef issu d’un rapport infantile au père, dessaisissement, oh combien rassurant, de notre libre décision…Si pour nombre d’historiens, l’ethos monarchiste est demeuré dans nos gènes (et Bonaparte ne s’était pas fait faute de l’utiliser pour clore la Révolution), on ne peut dire que la France ait cédé à ses sirènes, hormis la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 juin 2017

Proportionnelles

Ce que serait la répartition des sièges avec un scrutin proportionnel :
Posté par rmerle à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2017

Vieilles canailles... et jeunes canailles

Canailles, le mot est affectueux, n'en doutons pas : en témoigne la tournée musicale renouvelée de nos trois vétérans de la scène.Eh bien, après ce premier tour, on peut dire aussi qu'il ne reste plus qu'à nos trois derniers Présidents qu'à faire la tournée d'adieu des vieilles canailles politiques.Leur successeur n'a que faire de la politique, dont il a rassemblé les tenants traditionnels sous sa houlette ; il a entraîné un tiers de ceux qui ont voté, et ça lui suffit pour asseoir un pouvoir absolu. Cependant, il devra compter sur le... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2017

Perspectives post-électorales

Sans lire dans le marc de café (mais lit-on encore dans le marc de café au temps des capsules nespresso ?), il me semble que la tectonique des plaques politiques est en train de nous changer sérieusement l’organisation de ses continents. Un mot sur la percée En marche, dont la cueillette de sièges ne doit pas faire oublier que, mode de scrutin aidant, le Président conforte seulement de quelques points son score de premier tour présidentiel. Quid d'un mouvement "spontané" qui ne tient qu'à la grosse ficelle autoritaire tirée par... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2017

Quand L.Joffrin critique M. Onfray...

Dans son billet « Les élucubrations d’Onfray » (Libération, 2 juin 2017) [1], L.Joffrin, Directeur de publication de Libération pourfend M.Onfray, qui a eu l’audace de dire que l’opération Macron a été préparée, de longue date, par les tenants d’intérêts économiques et politiques convergents. Pour une foultitude de raisons, M.Onfray n’est pas ma tasse de thé, je l’ai souvent dit sur ce blog. Mais, en l’occurrence, je pense qu’il a tout à fait raison. J’allais dans ce même sens dans un billet récent « 18... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2017

De 1851 au vote Macron

Cf. « 18 Brumaire ? »http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/06/02/35345383.html Suite à mon billet « 18 Brumaire ? », j’ai reçu d’une amie chère avec laquelle j’avais contribué à fonder l’Association 1851 pour commémorer et exalter l’insurrection républicaine de décembre 1851, une réponse dont j’extrais ces quelques lignes : « Oui, ce point de vue circule et il s'explique bien mais il y a tellement de soulagement pour certains qui croient s'être débarrassés du FN, et tellement de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 juin 2017

18 Brumaire ?

 Cet article est publié sur la site de La Sociale, http://la-sociale.viabloga.com Dans un article récent de Marianne, Jacques Julliard parle de 18 brumaire à propos de la transformation du jeune candidat en monarque absolu. La comparaison avec le jeune Bonaparte ne manque pas d’intérêt, même si la différence dans l’assomption est évidente : en 2017, point de grenadiers dispersant les représentants du peuple, point d’usurpation violente d’un pouvoir chancelant. Pour Bonaparte, l’aval populaire vint au lendemain du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2017

Retraité citoyen

Retraité citoyen, je m’emploie à consoler mes amis retraités citoyens qui ont voté Macron pour barrer la route au fascisme, et qui constatent que la hausse du salaire net permise par la baisse de cotisations sociales sera financée en partie par les retraités et en partie par des économies sur les dépenses de santé et de protection sociale, dixit le gouvernement sous les applaudissements du MEDEF. Amis retraités, vous l’avez voulu, vous l’avez. Et nul doute qu’un bon tiers des Français le veulent aussi. RV le 11. En attendant je... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mai 2017

Ethos, Pathos, Logos

Comme tout un chacun, j’ai écouté notre Premier Ministre évoquer ce que son ineffable porte-parole appelle le « débat Ferrand », pour exorciser le mot « affaire ».Et le premier moment de saisissement passé, dans un accès de cuistrerie, j’ai évoqué les mânes de Roland Barthes.Car, nul n’en ignore, reprenant les définitions d’Aristote, Roland Barthes qualifiait d’ethos la façon dont l’orateur veut révéler sympathiquement sa personnalité à l’auditoire, de pathos le remue-ménage des sensibilités et des passions... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2017

Ma réponse aux deux commentaires du billet "Aux quelques Amis..."

Cf.  http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/05/27/35325751.html La composition de ce gouvernement, paraît-il de droite et de gauche, traduit concrètement, derrière les étiquettes, la collusion des soi-disant « élites » de gouvernement, socialistes et de droite, au service du « libéralisme » économique le plus cynique. Tout le sens de l’entreprise Macron est d’en faire une force politique majoritaire qui donnerait les mains libres à la doxa « libérale » à la sauce européenne.
Posté par rmerle à 05:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]