27 mai 2017

Pete Seeger - Viva la Quince Brigada

 En attendant les élections, je ne vaticine pas, mais j’écoute de la musique (en puisant dans mon blog et dans les vastes ressources de Youtube). Je reprends ici une vidéo de mon précédent blog   Viva la Quince Brigada, Pete Seeger, Barcelona 1993 Lors de son concert à Barcelone en 1993, Pete Seeger rend hommage aux Brigades internationales, et plus particulièrement aux combattants anglophones (Britanniques, Irlandais, Américains, etc.)  En février 1937, (bataille du Jarama), les Brigades Internationales... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2016

Caminante... Métaphore d’Antonio Machado

Caminante no hay camino Todo pasa y todo queda,pero lo nuestro es pasar,pasar haciendo caminos,caminos sobre el mar. À chacun de confronter à son expérience…Je traduis comme je le ressens (vous trouverez sur internet d’autres traductions, peut-être plus littérales) Toi qui chemines, il n’y a pas de chemin Tout passe et tout demeure,pourtant notre lot est de passer,passer en ouvrant des chemins,des chemins sur la mer.    
Posté par rmerle à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2016

Machado sur l'assassinat de Lorca par les franquistes

Antonio Machado. El crimen fue en Granada. Poesía. La voz del verso   Sur la mort de Lorca, assassiné le 19 août 1936 par les franquistes, un poème tellement connu, mais toujours à relire, d’Antonio Machado [1875], qui mourut épuisé à Collioure le 22 février 1939 au terme de sa « retirada ». El crimen fue en Granada Se le vio, caminando entre fusiles,por una calle larga,salir al campo frío,aún con estrellas, de la madrugada.Mataron a Federicocuando la luz asomaba.El pelotón de verdugosno osó mirarle la... [Lire la suite]
06 octobre 2016

María Zambrano sur le fascisme

  María Zambrano, Prix Miguel de Cervantes 1988 Senderos. Los intelectuales en el drama de España, Anthropos Editorial del Hombre, 1986Sentiers, éditions des Femmes, 1992, traduit de l’espagnol par Nelly Lhermillier Ce texte a été écrit pendant la guerre civile par l’ardente militante de la cause républicaine antifranquiste. « Se produce el fascismo en una situación social y económica determinada, sin duda. Pero el fascismo lo hacen los fascistas, y hay un « hombre fascista » con sus características... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2016

Copla flamenca

Yo sembré un tomilloy a mi no me salió nada ;el que quiera tomillovaya al tomillar J’ai semé un peu de thym et rien n’a poussé ; celui qui voudra du thym qu’il aille dans la colline (le maquis) Vous pouvez retourner la métaphore dans tous ses sens, elle demeure dans sa vérité
Posté par rmerle à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2016

Podemos

  La gauche de la gauche française voyait déjà Podemos maître du jeu, et dans un tweet vainqueur après les premiers résultats de 20h, notre "lider maximo" bonapartiste exultait de voir ses amis dépasser le PS. Las, il a fallu déchanter. Podemos perd un million de voix, et ne dépasse pas le PS. Ce qui peut s’expliquer par le basculement qui risque de faire d’un parti protestataire un parti de pouvoir. Dans le secret de l’isoloir, bien des électeurs de Podemos ont dû se repasser le feuilleton grec, où l’alter ego de Podemos... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 juin 2016

Garcilaso de la Vega

Portrait présumé du poète Chaque fois que je passe au Muy, forte localité de l’Est de mon département natal, et que je vois la tour Notre Dame, dite tour Charles Quint, deux souvenirs contradictoires se mêlent. Pour l’historiographie provençale, cette tour est un symbole : lors de l’invasion des troupes impériales en  Provence, un groupe d’habitants, avertis du prochain passage de Charles Quint, s’étaient enfermés dans la tour avec l’intention de tuer l’Empereur d’une décharge inattendue. Le coup rata, les Impériaux... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2016

Lorca, El silencio

Oye, hijo mío, el silencio.Es un silencio ondulado,un silencio,donde resballan valles y ecosy que inclina las frenteshacia el suelo Federico García Lorca Écoute, mon fils, le silence. / C’est un silence ondulé, / un silence, / où glissent vallées et échos / et qui incline les fronts / vers le sol
Posté par rmerle à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2016

La isla mínima, film

  J’ai reçu le choc d’un grand film espagnol, La isla mínima, (Alberto Rodríguez, 2014), un thriller à la fois nonchalant et haletant, superbement photographié et magistralement interprété, qui nous emmène en 1980, dans l’étrangeté et la confusion de cette « Transición » qui succéda au franquisme. Deux policiers (un jeune démocrate, un ainé formé sous Franco) sont envoyés de Madrid enquêter sur des meurtres sadiques de jeunes filles, dans un village andalou perdu dans les rizières et les marais du Guadalquivir. Sur... [Lire la suite]
13 octobre 2015

Hispanidad...

Lu sur le blog péruvien El khipu de Juan Yunpa, cet article expliquant pourquoi des démocrates espagnols, et bien sûr péruviens, ne se joignent pas, c'est le moins que l'on peut dire, à la fête nationale espagnole du 12 novembre, el Día de la Hispanidad, qui célèbre la conquête coloniale espagnole (le 12 octobre 1492, l'expédition de Christophe Colomb arrivait aux avant-postes du continent américain, en l'occurrence l'île Guaniní, aux Bahamas).http://victormazzihuaycucho.blogspot.fr/2015/10/debemos-celebrar-el-12-de-octubre.html ... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,