La publication commence le 29 juillet 2017

27 août 2017

Gentil n'a qu'un œil, classement chronologique des chapitres

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/27/35499698.html   Gentil n’a qu’un œil – classement des chapitres par ordre chronologique :   Présentation : http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/07/29/35483841.html   I http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/07/30/35449108.html   II http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/07/31/35449111.html   III http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/01/35449114.html   IV ... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2017

Compléments sur "Gentil n'a qu'un œil"

 suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/26/35449217.html Vérité et fiction “Dans un roman récent, Gentil n’a qu’un œil, j’évoquais l’événement de La Salette, auquel j’avais en son temps consacré une étude sociolinguistique. Un certain nombre de lecteurs se sont étonnés, voire émus, de la vision proposée de La Salette en 1850. Cette réaction m’amène à préciser que, hormis le “miracle” dont bénéficie mon héros, miracle dont je laisse au lecteur éventuel le soin de préciser la nature, je n’ai rien inventé.... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXVIII

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/25/35449212.html     Épilogue   Quand la transcription a été finie, je suis remonté chez Ferrero. Sa copine et lui en ont été les premiers lecteurs. J'ai un peu menti : j'ai présenté le récit comme une fiction inspirée par mon passage à la Pourrachère.  Après la lecture, nous avons eu une conférence au sommet. Ferrero a déclaré : - C'est clair que ce type avait des problèmes avec les gonzesses. Sa copine a ajouté : - Le problème c'est qu'il n'est... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXVII

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/24/35449210.html     Il m’aurait été facile de descendre sur Gap, et de là vers mes Basses-Alpes : Corps est relais sur la grand route de Grenoble à Antibes. Mais c'est sur cette route que l'on pouvait m'attendre. D’autant que le Champsaur est rouge et que la police avait dû y tendre des filets. J’ai contourné le bourg par les prés et me suis retrouvé sur le chemin qui va vers la rivière et Cordéac. Dravet m'avait expliqué qu'on avait récemment jeté un pont sur le... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXVI

suite de : http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/23/35449205.html   Nous nous sommes levés tôt. Après le déjeuner, le domestique de Dravet est arrivé en tenant deux chevaux.  Nous nous sommes rassemblés dans la grand rue. La foule affluait, sous une bannière portant la parole de la Dame : "Vous le ferez savoir à tout mon peuple". Le Colosse s'est approché et s’est risqué à une mimique interrogative. J’ai fait signe que je n'avais toujours pas vu notre homme. Nous avons quitté Corps en procession, par un... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXV

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/22/35449202.html   Le Colosse dormait d’un sommeil de plomb, mais je n’ai pu me sauver : les portes cochères étaient fermées à clé, les murs étaient trop hauts.  Quand la sœur est venue apporter de la soupe, du pain et du fromage, les falaises du Vercors étaient roses du soleil levant. Quelque chose qui m'attendrissait chez elle. Le Colosse a fait dans son dos un geste équivoque. J’ai repensé à la fille d'hier soir et j’ai basculé une fois de plus. - Vous vous... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXIV

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/21/35449198.html   Kœnig m'a réveillé tôt. Le couple n'était pas encore levé. Nous avons déjeuné en Frères. Kœnig ne m'a pas accompagné à la diligence, pour ne pas me faire remarquer. La voiture était pleine quand une grosse dame est arrivée, parlant haut. Je lui ai cédé ma place et je me suis installé près du conducteur : j'avais mon manteau, enfin celui de l'Énigmatique, pour me protéger de la fraîcheur matinale, et de là je pourrais pleinement découvrir le... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXIII

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/20/35449191.html   À tourner et retourner au creux de la nuit, à vouloir vainement pénétrer une inconnue fantôme de mon sexe mort, je ne m’étais rendormi qu’au petit matin.  Ensuite, j’avais vraiment rêvé. Un rêve odeur de violette. Fabre d’Avignon qui grimaçait dans le temple surgi d’un autre temps. Le sergent. Le cul, toujours le cul, unisexe. Béant.  Je me suis réveillé en sursaut, terrifié. Il faisait déjà grand jour et la diligence allait partir.... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXII

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/19/35449189.html   Au matin, j’étais à peu près clair. Je gardais de la soirée une joue enflée et un peu bleue, et une belle bosse au front.  Roquille m’a dit : - Tu vas vite rentrer chez toi, mon petit. Tu vas regagner ta montagne, te soigner et t’y faire oublier. Seulement les Frères de Givors m'ont prévenu hier, on vient de lancer un grand coup de filet sur les rouges du Sud, tous les bateaux et les voitures sont filtrés dorénavant au sud de Vienne, tu n'as pas... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2017

René Merle - Gentil n'a qu'un œil - XXI

suite de :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/08/18/35449185.html   Le matin nous avons pris le train pour Lyon. Esmeralda était fermée, mais elle tenait ma main dans sa main chaude. Il était inutile de parler d’avenir, et ridicule de tenir des propos de remplissage.  J'ai seulement demandé pourquoi le Colporteur diffusait cette complainte contre l'Apparition. - Il le fait pour faire plaisir à un vieil ami bonapartiste, l'ancien curé de Villeurbanne. Selon eux, tu l’as entendu, l'Apparition est une... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]