20 octobre 2016

Giono, adhésion à l'A.E.A.R

Voici la lettre qu’évoque Aragon dans sa recension du Chant du Monde :http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/10/20/34411088.html       Jean Giono, Commune, 5-6, janvier février 1934 « Jusqu’à maintenant j’ai lutté passionnément contre la guerre. J’ai eu le tort de croire que je pouvais le faire hors des partis, par mon action individuelle, avec seulement de l’ardeur, de la patience et du courage. Je sais, maintenant qu’on ne peut l’atteindre que sur le terrain politique.Un conflit récent que j’ai... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 02:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 octobre 2016

Aragon sur "Le Chant du Monde" de Giono, 1934

  La lecture du tome I de l’ouvrage de Pierre Juquin, Aragon, un destin français, m’a renvoyé à cet article de l’Humanité du 2 juillet 1934, où Aragon parle de la dernière parution de Giono, un Giono dont l’œuvre, poursuivie depuis 1929, jouit alors d’une immense considération. L'article est souvent évoqué par les spécialistes, mais que j’avais cette fois envie de découvrir dans son intégralité. Il est très éclairant sur le rôle qu’Aragon, alors communiste messianique et journaliste à L’Humanité, où il passe des « chiens... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 02:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2015

Claude Morgan, "Le cas de Jean Giono"

Cf. "Giono. Résistance ?" http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/11/14/32924944.html   Voici le texte évoqué dans mon précédent billet : [Claude Morgan] Les Lettres françaises clandestines n°7, 15 juin 1943 « Le cas de Jean Giono En 1939 GIONO s’élève contre la mobilisation, au nom du pacifisme intégral et il se fit objecteur de conscience. Fin 1942, le même GIONO donna un roman à la Gerbe au moment où ce journal réclamait la mobilisation générale des Français au bénéfice de l’Allemagne. Par une singulière... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2015

Giono. Résistance ?

Cf. "Giono homme de lettres sous l'État français, 1941-1942"http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/11/14/32918380.html   On l’a vu dans le précédent billet, la stature publique de Giono montre bien que, dans ces deux années 1941-42, il est complètement passé à côté du « logiciel » de la Résistance, comme beaucoup de Français persuadés que le pouvoir pétainiste, vaille que vaille, garantissait un rapport « vivable » au vainqueur de 1940. À moins de considérer, comme d’aucuns depuis, que son œuvre du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 novembre 2015

Giono homme de lettres sous l’État français – 1941-194

Sous le régime de l’État français, comme bien d’autres créateurs qui veulent continuer à exister (exception faite, bien entendu, de ceux frappés d’ostracisme ou d’emprisonnement, ou ceux qui ont choisi de se taire), Giono, homme de lettres toujours très "productif"  (romans, essais, théâtre) veut garder sa place au soleil de la reconnaissance médiatique. Satisfaction alimentaire et narcissique... Les recensions de Giono abondent dans la presse du temps (qui ne peut être que pétainiste), par exemple dans la très répandue... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2015

Le pacifisme de Giono, 1937

Cf. le dernier paragraphe du billet « Transmission ou pas » et les commentaires qu’il a suscités :http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/11/11/32880271.html   À l’évidence, si la biographie peut aider à comprendre une œuvre, ce n’est pas à l’aune de la biographie que l’on peut ressentir une œuvre, l’aimer ou ne pas l’aimer. Ainsi en va-t-il de Giono [né en 1895], que je citais dans la billet « Transmission ou pas », non comme écrivain, mais comme homme public emblématique d’un courant... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,