15 novembre 2017

Gramsci et la Révolution d’Octobre

Cf. : Engels et la social-démocratie allemande, sur le passage au socialisme Voici le texte fameux par lequel le jeune socialiste italien Gramsci saluait à chaud la révolution bolchevik et la situait par rapport à la vulgate marxiste de la social démocratie européenne, qui n’était pas particulièrement enthousiaste, nous l’avons vu, devant cette expérience tentée dans un des pays les plus arriérés économiquement et socialement de l’Europe.Je donne in fine le texte italien publié dans le quotidien... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2016

Gramsci - un écho du Québec

Lu sur le blogue de Jacques Desmarais, de Montréal : "La présence de Gramsci, en effet...", https://jack-jackyboy.blogspot.fr Il y a quelques lunes déjà, dans un cours à l'UQAM de second cycle en philo dispensé par madame Josiane Boulad-Ayoub autour de l'idéologie (les recherches de cette grande spécialiste des Lumières, très dédiée à ses étudiants, visaient notamment à jeter les bases d'une théorie matérialiste de l'esprit), j'avais été amené à lire et potasser Gramsci. Cela a beaucoup compté pour moi dans ma... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2015

Du fatalisme révolutionnaire

À propos des analyses du courant socialiste maximaliste, dont une parti avait rejoint le parti communiste né en 1921, le jeune dirigeant communiste italien Gramsci (1891) critique les positions d'un autre jeune dirigeant, Amedeo Bordiga (1899) Voici le texte de Gramsci, "Massimalismo ed estremismo", publié dans le journal communiste L'Unità, 2 juillet 1925. Je traduis littéralement ci-dessous. Il compagno Bordiga si offende perché è stato scritto che nella sua concezione c'è molto massimalismo. Non è vero, e non... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mars 2015

Gramsci et les partis sclérosés

Extrait de Antonio Gramsci, Guerre de mouvement et guerre de position. Textes choisis et présentés par Razmig Keucheyan, La Fabrique Éditions, 2012.   J'avais placé sur mon précédent blog cet extrait de Gramsci. Il me paraît encore plus d'actualité aujourd'hui. Emprisonné en 1926 et jusqu'à sa mort, Gramsci [1891-1937] écrit inlassablement, dans des conditions extrêmement difficiles. La réflexion donnée ci-dessous est contemporaine de la montée en force des nazis, avant leur prise de pouvoir en 1933. Mais elle ne... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2015

Gramsci et les débuts du fascisme

Au début de 1921, alors que le Parti communiste d’Italie (PCdI) va naître de la scission du vieux Parti socialiste italien, le journaliste communiste Antonio Gramsci [1891] dirige à Turin l’hebdomadaire socialiste d’éducation populaire et de luttes L’Ordine nuovo.L’article qui suit présente sa vision du rôle de la petite bourgeoisie urbaine dans la nature et la montée du fascisme, contemporain et adversaire des luttes populaires du "Biennio rosso". (Cf. la série d'articles précédents). Il s'agit bel et bien du fascisme... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2015

Gramsci et la philosophie

  "Créer une nouvelle culture ne signifie pas seulement faire individuellement des découvertes "originales", cela signifie aussi, et spécialement, répandre de façon critique les découvertes déjà faites, les "socialiser" pour ainsi dire, et par conséquent faire qu'elles deviennent autant de bases pour des actions vitales, en faire un élément de coordination et d'ordre intellectuel et moral. Qu'une masse d'hommes soit conduite à penser de façon cohérente et sur un mode unitaire le réel présent, c'est un fait "philosophique" bien... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2015

Gramsci sur les insurrections turinoises de 1915 et 1917

    Turin, 24 août 1917 Ce premier article de Gramsci présenté sur ce blog est consacré aux deux insurrections turinoises de 1915 et 1917, dont la puissance, la violence, (mais aussi l'isolement), tranchent avec les réalités françaises de ce temps de guerre. En 1921, après la définitive défaite ouvrière, Antonio Gramsci fait donc le point dans L’Ordine Nuovo (14 mars 1921). Je donne une traduction littérale après le texte italien.    "Durante la guerra imperialista del 1914-18, Torino vide due... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2014

Gramsci et la philosophie

    "Créer une nouvelle culture ne signifie pas seulement faire individuellement des découvertes "originales", cela signifie aussi, et spécialement, répandre de façon critique les découvertes déjà faites, les "socialiser" pour ainsi dire, et par conséquent faire qu'elles deviennent autant de bases pour des actions vitales, en faire un élément de coordination et d'ordre intellectuel et moral. Qu'une masse d'hommes soit conduite à penser de façon cohérente et sur un mode unitaire le réel présent, c'est un fait... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2014

Hobsbawm parle à Gramsci

HOBSBAWM PARLE À GRAMSCI (EN ITALIEN)   Eric Hobsbawm Antonio Gramsci Pour qui comprend l'italien, comment ne pas être ému par ce propos du célèbre historien gallois [1917-2012], un des hommages à Gramsci les plus émouvants que je connaisse. Dans un italien parfait, Hobsbawm s'adresse à "Nino" qui est né la même année que son père, mais Nino n'est pas comme un père pour l'historien, il est bien plutôt un compagnon vivant de pensée et de lutte. En faisant référence à sa condition de Gallois (dans le cadre de l'État... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2014

À propos de Gramsci

  Antonio Gramsci [1891-1937] n'a jamais cessé d'interroger les spécialistes et les exégètes, philosophes et historiens, qui publient régulièrement à son propos, tant en Italie qu'en France. Tout récemment par exemple, le monde gramscien a été titillé par l'ouvrage de Razmig Keucheyan : Antonio Gramsci : guerre de mouvement et guerre de position, La Fabrique, 2011. Pour les profanes, signalons que les œuvres de Gramsci, dispersées initialement dans des articles de presse (1914-1926), puis difficilement collationnées dans la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,