15 septembre 2016

La Der des Ders... L'Humanité avril 1919

  30 avril 1919. À la veille de la signature de l’infâme et irresponsable traité de Versailles, et des traités collatéraux, signature célébrée à l’envie par les thuriféraires de « la Der des Ders », le journal de Jaurès, qui était encore celui d’un Parti socialiste uni, proposait cette "Une" anticipatrice des catastrophes à venir. Alors que le monde est gros de nouvelles et terribles conflagrations, et peut être de la conflagration finale, comment ne pas faire nôtres les deux citations du bas de la page…
Posté par rmerle à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mai 2016

Retour sur les cérémonies de Verdun

  J’ai lu dans Libération que la Chancelière a déclaré à l’Hôtel de Ville de Verdun : «Le nom [de Verdun] est un symbole pour l’inconcevable atrocité et absurdité de la guerre, mais aussi pour les leçons et la réconciliation franco-allemande». De son côté, notre Président a affirmé qu'«aujourd’hui, cent ans après, les morts n’ont plus d’uniforme ni de religion, nous ne distinguons plus leurs origines ni nationalités. […] Verdun est une ville qui représente à la fois le pire, là où l’Europe s’est perdue il y a cent ans, et... [Lire la suite]
03 janvier 2016

Fraternisations

  Dans ses formidables Carnets de guerre, le caporal Louis Barthas, tonnelier de son état dans son village de l’Aude, socialiste et syndicaliste, écrivait à la date du 10 décembre 1915 :«Qui sait! Peut-être un jour, sur ce coin de l'Artois, on élèvera un monument pour commémorer cet élan de fraternité entre les hommes qui avaient horreur de la guerre, et qu'on obligeait à s'entre-tuer malgré leur volonté.»Il venait de vivre un de ces instants de fraternisation qui, à l’occasion d’une fête sacrée, ou, comme ici, à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2015

Me fas cagà. La guerre en occitan

Je viens de lire avec grand intérêt Me fas cagà. La guerre en occitan, Éditions Ampelos, 2014 Disons tout de suite que sa lecture est a priori réservée aux occitanophones, puisque le texte, en occitan fluide et bienvenu, sans fioritures inutiles, n’est pas traduit en français. Mais précisons aussi qu’il est grandement éclairé par la longue présentation en français. Mais pourquoi en langue d’oc ? Tout simplement parce que l’auteur, Louis Bonfils, est félibre, comme son correspondant, Pierre Azéma, soldat lui aussi, puis... [Lire la suite]
14 janvier 2015

1914 - Les socialistes et la guerre

J’évoquais dans un billet récent l’attitude du parti socialiste au moment du déclenchement de la guerre de 1914-1918, et l’aval donné à la guerre. Trahison ? Trahison, certes, au regard des proclamations pacifistes et internationalistes dont la S.F.I.O n’avait pas été avare. Mais, en fait, cet effondrement idéologique découlait tout naturellement de la lente intégration à la Nation de la classe ouvrière, que la S.F.I.O prétendait représenter, et représentait effectivement d’une certaine façon. La classe ouvrière de 1914 n’est... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2015

À propos de la commémoration de 1914...

J’évoquais il y a peu, à propos de la pièce d’André Neyton, « La légende noire du soldat O », la commémoration du centenaire de 1914… « Guerre civile » européenne dont il est sans danger aujourd’hui de condamner la sanglante inutilité : n’avons-nous pas entendu, récemment, la Reine d’Angleterre évoquer avec émotion ce match de foot entre soldats anglais et allemands, lors de la noël 1914… Naturellement, cette commémoration a suscité beaucoup d’échos chez mes nombreux correspondants habituels. Je reviens sur... [Lire la suite]

05 janvier 2015

La légende noire du soldat O

Le soldat O, ce jeune conscrit de Six-Fours (Var), fusillé "pour l'exemple" en septembre 1914. Créée en 2004, la pièce d'André Neyton, "La légende noire du soldat O", a obtenu en 2014 le label de la mission du Centenaire 14-18. Au terme d'une tournée régionale et nationale, elle sera présentée à Toulon, Théâtre de la Méditerranée, 20h45, ce vendredi 9 janvier. (Avec Alain Aparis, Blanche Bataille, Xavier Laurent, Jacques Maury). Belle occasion de la découvrir, ou redécouvrir..La présentation de la pièce donne en français le texte... [Lire la suite]
25 novembre 2014

Waltzing Matilda... et mon pépé

On sait que Waltzing Matilda est quasiment l’hymne officieux australien, celui que les foules entonnent lors des grandes occasions, par exemple aux J.O… Rien de nationaliste dans ces couplets qui nous présentent un pauvre ouvrier agricole de « l’Australie profonde » poursuivi par un gros propriétaire et la police pour avoir profité d’un mouton de rencontre. Il fuit, se jette à l’eau, meurt noyé, mais son fantôme hante toujours les lieux… Voici l’interprétation de Slim Dusty. (Vous trouverez facilement les paroles et la... [Lire la suite]
19 août 2014

1914, entrée en guerre : l'article du "Temps"

2014, l'année du centenaire, dont nous sommes abreuvés jusqu'à saturation... Voici, aux premiers jours de la grande tuerie (initiée le 3 août), comment le grand journal conservateur Le Temps exhortait les Français au combat. Bel exemple des justifications et motivations dont l'opinion sera nourrie. Qui lit l'allemand trouvera dans la presse de l'autre côté du Rhin la même certitude de défendre la civilisation européenne et le progrès contre la France alliée des Asiates tzaristes, barbares de l'Est. On comparera avec... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2014

Un exemple de xénophobie anti-méridionale : l’affaire du XVe Corps.

Dans la localité où j'habite, comme dans nombre de localités du Sud-Est, il y a une avenue du XVe Corps. Hommage rendu au lendemain de la guerre par les élus méridionaux à des hommes jetés au feu des premiers combats, et injustement condamnés. Mais qui s'en soucie encore ? Des ouvrages récents ont heureusement informé et réveillé les consciences.  21 août 1914 - L'armée française recule sur le front de Lorraine. Alors que la presse du bourrage de crâne martelait l'invincibilité de l'armée française et le succès de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,