06 mars 2018

Pasolini, Vittoria

  l’Italie a voté, chacun en connaît les tristes résultats, chacun a pu lire les innombrables commentaires et s’en faire son idée. Je n’y reviendrai pas pour ma part.Mais j’ai rouvert mon vieil exemplaire de Poesia in forma di rosa (Garzanti, 1964) à la fin duquel Pasolini donne en appendice un long poème en classique terzina [1],  que je ressens comme un de ses textes les plus poignants, Vittoria.En ce petit matin du 24 avril, jour de fête nationale, anniversaire de la Libération de l’Italie, anniversaire de la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2018

Tristes nouvelles d’Italie

  L’Italie votera en mars. Le Parti Démocrate au pouvoir est en mauvaise posture, plombe qu’il est par sa gestion néo-libérale d’un Renzi, mélange de Valls et de Macron... Ce qui ne serait pas une mauvaise nouvelle, s’il y avait une relève. Or, si j’en excepte de sympathiques mais bien minoritaires candidatures de renouveau à gauche,  les postulants sérieux à la relève sont d’une part le mouvement « dégagiste » Cinq Étoiles, démagogue et fourre tout, et de l'autre une droite offensive sous l’égide de... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Italie - Luc Nemeth

Je signale à ceux de mes lecteurs qui s'intéressent à l'histoire de l'Italie, et tout particulièrement des premières décennies du siècle passé, tout l'intérêt des études du chercheur Luc Nemeth : http://independent.academia.edu/LucNemeth
Posté par rmerle à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2017

Italie - France

  J’ai un tropisme italien, pas seulement parce que j’avais une grand-mère toscane, pas seulement parce que j’ai grandi dans une ville ouvrière où la population d’origine italienne était considérable, pas seulement parce que Toulon n’est pas si loin que ça de la frontière, pas seulement parce que j’ai adoré voyager dans la Péninsule, pas seulement parce que j’y ai reçu un prix pour un mien polar, mais aussi parce que « notre sœur latine », comme aiment à dire les chroniqueurs, est, comme il est normal entre frères et... [Lire la suite]
16 novembre 2017

Pasolini sur le PCI

Arte a eu l’heureuse idée de programmer récemment Quand il y avait Berlinguer, un documentaire, peut-être réducteur mais oh combien émouvant signé Walter Veltroni.Depuis me revient en écho ce propos qu’il évoque de Pier Paolo Pasolini  (extrait du fameux article du Corriere della sera, 14 novembre 74, « Cos'è questo golpe? Io so » [1] (traduction suit) « È certo che in questo momento la presenza di un grande partito all'opposizione come è il Partito comunista italiano è la salvezza dell'Italia e delle sue... [Lire la suite]

10 novembre 2017

Ostie, la Tortue et la Pieuvre

La vidéo était hier en première page de tous les grands journaux italiens : un chef de clan mafieux fracassant d’un coup de tête le nez d’un journaliste, avant de le poursuivre à coups de matraque. Ainsi se terminait (provisoirement) l’enquête menée à Ostie (la banlieue balnéaire de Rome) dans le cadre des élections municipales en cours (au premier tour, participation minimale, percée Mouvement 5 étoiles et extrême droite)… J’ai pu visionner l’enquête hier soir sur Rai2. Vision atterrante d’une ville délabrée de grande pauvreté... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2017

Oublier Palerme...

J’ai revu récemment le superbe film de Francesco Rosi, sorti en 1990, inspiré du roman désespéré d’Edmonde Charles RouxCarmine Bonavia, un jeune politicien américain dont la popularité est relancée par sa soudaine conversion à la lutte anti drogue, découvre en voyage de noces le pays de ses parents. Images somptueuses de Palerme décadente et dégradée, aristocratique et populaire…Après lui avoir tendu un piège, l’omnipuissante et invisible mafia croira par un chantage l’amener à abandonner sa croisade. Mais elle le fait finalement... [Lire la suite]
24 octobre 2017

Du "Guépard" à la Lega Nord

  J’ai revu, une fois de plus, le magnifique Guépard de Visconti (1963, réédité par Pathé en 2010), oh combien lucide illustration de ce que le jeune aristocrate Tancredi, apparemment traitre à sa classe, déclarait dans le Gattopardo de Giuseppe Tomasi di Lampedusa :« Se vogliamo che tutto rimanga come è, bisogna che tutto cambi ». Formule-clé devenue célèbre aujourd’hui dans son condensé abrupt : « Bisogna cambiare tutto per non cambiare niente ».Tancredi avait rejoint les Chemises rouges... [Lire la suite]
22 octobre 2017

Référendum Lombardie Vénétie

  Et pendant ce temps, la très xénophobe Lega Nord ne perd pas… le Nord. Aujourd’hui, référendum en Lombardie et Vénétie pour une autonomie permettant de ne plus payer à l’État des impôts qui sont censés se perdre dans l’assistanat aux inutiles du Sud, et de contrôler l'immigration…