09 décembre 2017

Liberté d’expression 1834

      Rien de nouveau sous le soleil !Voici ce que l’on peut lire dans Figaro du 25 janvier 1834, en ces débuts tumultueux de la Monarchie de Juillet, où ceux qui ont « fait » les Trois Glorieuses de 1830 ne se résignent pas à voir le Roi-Bourgeois ainsi intronisé piétiner les espérances démocratiques grâce auxquelles il est arrivé au pouvoir. Extrait du compte-rendu de la séance du 24 janvier à la Chambre des députés :     
Posté par rmerle à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2017

La tuerie de Foix, 1840

  J’évoquais avant-hier l’été rouge de 1841.Je complète ce regard par un événement qui secoua la conscience nationale : la rébellion paysanne lors de la foire de Foix, le 13 janvier 1840, à propos des droits de place. La troupe tira sur les protestataires : 19 morts. Événement qui fit dire au Président du Conseil, le fameux Alphonse Thiers, s’adressant aux députés : « C’est une chose toujours regrettable et douloureuse que l’effusion de sang. Mais ce serait une chose plus grave encore que la faiblesse... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 juin 2017

Jean-Claude Caron, L’Été rouge. Chronique de la révolte populaire en France (1841)

  J’avais, dans un de mes blogs précédents, dit tout l’intérêt ressenti en découvrant l’ouvrage pionnier de Jean-Claude Caron, L’Été rouge. Chronique de la révolte populaire en France (1841), Collection historique, Paris, Éditions Aubier, 2002. J’en ai aussi donné un commentaire sur ce blog dans « À propos de Midi rouge » :http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/10/27/30833831.htmlJe vous y renvoie. Avant de mettre ce blog en sommeil, je vous signale à nouveau toute l’importance de cette recherche pour la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2017

De la modernité de Musset et de Marx

Voici deux extraits de deux œuvres a priori sans relations, et pourtant… Leurs auteurs sont de la même génération qui vit naître et mourir le romantisme alors que s’affirmait le matérialisme sans âme, mais oh combien performant, de la révolution capitaliste…Je ne peux naturellement que vous inciter à lire l’intégralité de ces deux textes magistraux, que vous trouverez facilement sur Internet. Et vous mesurerez combien ils peuvent éclairer notre présent. Alfred de Musset [1810] , « Rolla », La Revue des Deux Mondes,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2016

Gavroche

    Gavroche, dessin de Hugo « A force d'aller en avant, il parvint au point où le brouillard de la fusillade devenait transparent. Si bien que les tirailleurs de la ligne [l'armée] rangés et à l'affût derrière leur levée de pavés, et les tirailleurs de la banlieue [la garde nationale] massés à l'angle de la rue, se montrèrent soudainement quelque chose qui remuait dans la fumée.
 Au moment où Gavroche débarrassait de ses cartouches un sergent gisant près d'une borne, une balle frappa le cadavre. - Fichtre !... [Lire la suite]
01 février 2016

Jean Dautry, la Monarchie de Juillet et la Révolution de 1848

Ce mois de février sera donc celui de l’anniversaire de la naissance de la Seconde République, au terme des journées insurrectionnelles parisiennes des 23 et 24 février 1848. Anniversaire à vrai dire, hélas, bien peu célébré dans le contexte actuel où le mot République n’est le plus souvent employé que pour le vider de son sens.J’ai rouvert à cette occasion l’ouvrage de Jean Dautry, Histoire de la Révolution de 1848 en France, publié pour le centenaire de cette révolution aux éditions Hier et Aujourd’hui, fondées dans la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 décembre 2015

Mouvement ouvrier et républicanisme petit-bourgeois, France 1830-1851

  Philippoteaux  Lamartine refusant le drapeau rouge Suite à l’article consacré au Front républicain, je voudrais proposer quelques repères historiques concernant les stratégies d’isolement volontaire ou de démarches unitaires qu’a connues le mouvement ouvrier et socialiste (au sens large). Commençons par la période des années 1830-1840, qui vit naître la révolution industrielle en France, et modifia la nature d’un monde ouvrier urbain encore aux confins de l’artisanat et de l’atelier. Période où, faut-il le rappeler,... [Lire la suite]
28 novembre 2015

Aristide Bruant, la chanson des Canuts

Les trompettes guerrières font oublier le bond en avant des chiffres du chômage, cependant que la justice sanctionne des écarts désespérés de licenciés... Mais peut-être, (l'Histoire nous l'enseigne), cette faculté d'oubli est-elle une des fonctions des trompettes guerrières... Pour ne pas oublier que notre système de solidarité et de protection sociale (bien agressé aujourd'hui) est le fruit séculaire de luttes populaires, voici d'Aristide Bruant, les Canuts, en hommage à Leny Escudero, récemment décédé, que je fais suivre plus... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 novembre 2015

Alphonse Esquiros, "L'Aigle"

  Cf. : http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/11/03/32822415.html Un exemple du parasitage de l’idéal par un autre « logiciel », ce poème bonapartiste du jeune républicain Alphonse Esquiros (1812), L'aigle, daté de 1833 et publié dans le recueil Les hirondelles (1834)   Le soleil était pâle ; une mer ondoyante Enflait à gros flocons son écume bruyante Et se brisait contre un rocher ; Une île, au sein des flots, s'élevait en silence Et sur ses bords déserts, d'où le vautour s'élance Glissait... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2015

Pierre Dupont, Le Chant des Ouvriers

Écrite, publiée, et fort diffusée en 1846-1847, cette chanson de Pierre Dupont connut évidemment une seconde jeunesse sous la Seconde République, avec des résonances différentes avant et après Juin 1848 : Le chant des Ouvriers par Pierre Dupont. Prix : 2 sous. Paroles et musique. A Paris, chez l’Auteur, rue de l’Est, 17. Impr. Bautruche. Tantestein et Cordet, 90 rue de la Harpe. 1848   1 - Nous dont la lampe, le matin, / Au clairon du coq se rallume, / Nous tous qu’un salaire incertain / Ramène... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]