26 août 2014

Fantasia chez les ploucs...

Périlleuse expérience que d'ouvrir à nouveau, plus de cinquante ans après, un Série noire lu (par hasard, le prêt d'un copain) au lendemain de sa parution, en 1957. Un Série noire qui m'avait fait alors plier de rire, et auquel je n'étais plus revenu, car les meilleures choses, dit-on, n'arrivent qu'une fois. Les occasions n'auraient pourtant pas manqué, car de "Carré noir" à "Livre de poche", en passant par "Poche noire", les rééditions ont été fréquentes. Sans compter, en 1971, un film du même titre (de Gérard Pirès, avec Lino... [Lire la suite]

26 août 2014

Tony Hillerman

Moi qui n’y ai jamais mis les pieds, je sais depuis longtemps, comme tous ses fans, et Dieu sait qu’il y en a, me déplacer dans la Réserve Navajo [1], tranquille (car les routes y sont longues dans ces espaces immenses et désolés, et pas toujours commodes) et quand même un peu sur mes gardes, du Lake Powell au Nord jusqu’à ce trait tiré d’Albuquerque à Flagstaff, au Sud, du Grand Canyon National Park à l’Ouest jusqu’aux abords de Santa Fe. Je sais où se trouvent les montagnes sacrées du Diné (le Peuple). Je sais où... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2014

La Revue socialiste 1892, Thèse de Jaurès, évolution de Jaurès vers le socialisme

Le professeur de philosophie Jean Jaurès [1859] soutient en 1892 à la Sorbonne sa thèse latine "De primis socialismi germanici lineamentis" et sa thèse principale, "De la réalité du monde sensible". La Revue Socialiste, n°90, juin 1892, publie aussitôt la traduction de la thèse latine, par son secrétaire de rédaction, Adrien Veber. L'évolution de Jaurès vers le socialisme y est ainsi présentée : "Les origines du socialisme allemand Telle est non pas la traduction juxtalinéaire, mais le sens du titre de la thèse latine... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2014

Cabet le communiste - 1840

  Le publiciste sans doute le plus connu comme "communiste" dans les années 1840 n'était ni ouvrier, ni alors révolutionnaire (malgré son long passé d'activiste carbonaro et de républicain radical). Étienne Cabet (1788-1856) était avocat et avait même été, avant son exil forcé en Angleterre, procureur général à Bastia. Sa théorie naît plus de ses lectures, de sa sensibilité, que d'une expérience directe de l'inégalité sociale. Voici comment il en présente la genèse, dans une brochure très répandue de 1840, alors que son... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2014

Lyon 1841 - "Pourquoi nous sommes communistes..."

  L'éphémère publication mensuelle communiste lyonnaise Le Travail, organe de la rénovation sociale,  n°2, juillet 1841, publie cet article qui ne laisse pas d'interroger un lecteur du XXIème siècle, persuadé que le communisme, en tant que doctrine, et en tant que parti, n'est apparu qu'à l'orée du XXe siècle, dans une prise de distance radicale avec le socialisme en plein essor. De quel communisme parlent donc avec assurance ces ouvriers lyonnais ?    "POURQUOI NOUS SOMMES COMMUNISTES. Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2014

Aragon et Barrès

À l'age où l'on revisite son passé, j'ai ressorti des rayons mon vieil exemplaire dédicacé (en 1955, j'avais dix-neuf ans, j'étudiais à Paris) de l'essai d'Aragon, La lumière de Stendhal, Denoël, 1954 : placée sous le signe de la lutte politique pour l'indépendance nationale, et, partant, de la prise en compte (partisane) du patrimoine littéraire national, l'œuvre est marquée par la dureté des affrontements de la guerre froide, où le romancier n'épargne aucun de ses pairs vivants. Nous sommes loin des œcuménismes... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2014

Le jeune Aragon et Proust

Décidément, le jeune Aragon [1897] n'aimait pas Proust [1871]. Il l'écrit dans la revue de Breton, Littérature... Le maître mot est "snob"... Littérature revue mensuelle, n° 11, janvier 1920. Marcel Proust - "A l'ombre des jeunes filles en fleurs".  [Prix Goncourt 1919] M. Marcel Proust est un jeune homme plein de talent  [il a quand même 49 ans !], et comme il a bien travaillé, on lui a donné un prix. Allons, ça va faire monter le tirage. Excellente affaire pour la Nouvelle Revue Française. On n'aurait jamais... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2014

Aragon, "Agadir", 1923

L’épisode Dada, négateur de la vieille logique d’écriture, se termine dans la revue de Breton, Littérature, et, dans cette confrontation de l'imaginaire et du réel de l'enfance, le jeune Aragon (26 ans) revient (mais l’a-t-il jamais quittée ?) à l’ample et souple période dans laquelle il montre et montrera ce qu’écrire en français veut dire…    Littérature nouvelle série, n° 9, février – mars 1923.(Je donne à la fin du texte quelques éclairages sur les mots en bleu). Agadir (Avant-propos à une histoire littéraire... [Lire la suite]
26 août 2014

Aragon et Pierre Benoît

Tout en y collaborant en tant qu'auteur, le jeune Aragon [1897], on l'a vu, assura la critique littéraire dans la revue mensuelle de Breton et Soupault, Littérature, fondée en 1919. Dans le n°6, août 1919, il exécute proprement L'Atlantide de Pierre Benoît [1887] : ce roman "saharien" connaissait, en défoulement des quatre années sanglantes de guerre, un très grand succès dès sa parution en 1919. Et ce faisant, Aragon se révèle dans sa pirouette négatrice sur le style, inattendue mais si éclairante, chez... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 août 2014

Aragon, La Musique, 1919

  À son numéro 2, avril 1919, la revue est encore « normale » : elle salue la NRF renaissante et publie des auteurs déjà consacrés. Aragon [1897] y tient chronique littéraire, qui doit en déconcerter plus d'un. Toujours l’art de parler d’autre chose. Et toujours la nostalgie de l’enfance...  Littérature Revue mensuelle, n°2, avril 1919 : " Livres choisis. Jean Cocteau : Le Coq et l’Arlequin. Notes autour de la musique. Je me laisse immanquablement prendre au piège, à la musique. Quand je tournais sur... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,