24 août 2014

Néo-Babouvistes : "La Fraternité", 1842, commentaires sur la Communauté des biens et du travail.

Si le républicanisme politiquement avancé de Buonarroti séduit bien des démocrates, il n'en va autrement de la perspective de la communauté des biens et du travail, grandement diffusée par le Manifeste des Égaux. D'où l'insistance avec laquelle les premiers communistes révolutionnaires (qui se démarquent de l'utopie communiste de Cabet) reprennent les explications de Buonarroti à ce sujet. Ainsi de cette épaisse publication, dont je donne l'introduction :Système politique et social des Égaux, extrait du livre de Ph.Buonarroti. Paris,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2014

Engels sur la petite bourgeoisie

Friedrich Engels... Pour qui ne le saurait pas, le compagnon de Marx est né en 1820, à Wuppertal, en Nord-Westphalie. Il voulait s'engager dans le droit, les lettres, la philosophie mais, en 1842, son père, industriel du textile, l'envoya en Angleterre gérer une affaire dans laquelle il avait des intérêts. Il découvre les conditions de vie de la classe ouvrière anglaise et les dénonce en 1844. Il rencontre Marx avec lequel il va écrire des textes fondamentaux entre 1844 et 1848. Il participe à l'agitation républicaine de 1848 à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2014

Une journée particulière, Scola

Fasciste ? À prendre stricto sensu le mot "fasciste", c'est évidemment du côté de l'Italie (qui l'a vu naître) qu'il fallait se retourner. C'est ce que des billets précédents ont tenté, en évoquant cette mutation étrange de Mussolini, (au sein d'une partie de l'extrême gauche socialiste révolutionnaire, virant comme lui au nationalisme et au bellicisme), et en pointant ce fascisme ascendant (qui sut démagogiquement conquérir une partie des "masses" italiennes entre 1919 et 1922, dans l'affrontement physique... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2014

Pour la République démocratique et sociale ?

« République démocratique et sociale » : l'expression figure dans notre actuelle Constitution, - comme dans la précédente -, en témoignage des acquis fondamentaux de l'après Libération de 1944-1945. Qu'elle ne soit pas mise en pratique, et même qu'elle soit  mise à bas aujourd'hui est une autre affaire. Mais si le principe n'est guère mis en application (c'est un euphémisme), il n'en demeure pas moins un objectif concret... et constitutionnel !Un mot seulement ici, en complément, sur l’utilisation qui a pu en être... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2014

Du Président Louis Napoléon Bonaparte au Président Nicolas Sarkozy…

Ces lignes sont une contribution à la préparation de l’Assemblée générale de l’Association 1851 (5 décembre 2009). Elles n’engagent que leur auteur. Elles ont pour objet le lien entre l’action mémorielle autour de 1851 et des engagements politiques (au sens large) au présent. En 1997, dans cette Provence où le Front National venait de remporter des succès électoraux impressionnants, la création de l’Association se fondait sur l’adhésion aux valeurs qui motivèrent les Résistants de 1851, et s’inscrivait résolument dans la défense de... [Lire la suite]
24 août 2014

Atlantide, une histoire du communisme, par Marcel Trillat et Maurice Failevic.

  20 avril 2011 Dédié à toutes mes "copines" et mes "copains" (c'est ainsi qu'on se désignait : "c'est un copain") de cette Atlantide éclatée, copains oublieux ou résignés, fatalistes ou combatifs, et souvent tout cela à la fois, ce billet qui n'a aucune prétention de faire le point sur la situation, mais seulement de donner un point de vue. Je sais par avance que les combatifs me diront : "arrête de te regarder le nombril, et rends toi utile, milite dans notre organisation", et que les résignés me diront : "À quoi bon remuer... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2014

Culture classique ?

Article paru dans La Sociale le 2-6-10 Alors que le fameux « vivre ensemble » se fracasse sur la médiatisation d’une incivilité et d’une violence croissantes, alors que tant de combats défensifs sont menés, souvent sans espoir véritable, sur les terrains de l’emploi, de la santé, des retraites, des services publics, de la démocratie, etc., il peut apparaître vain de réfléchir sur la « culture classique ».S’interroger sur la « culture classique » ne serait donc qu’un luxe d’« intellectuel »,... [Lire la suite]
24 août 2014

Henri Lefebvre - Le nationalisme contre les nations

Dans la passe actuelle de confusion idéologique et de manipulation fascisante du sentiment national (les résultats du scrutin d'hier en témoignent), il n'est sans doute pas inutile de lire et relire ce qu'en écrivait le philosophe Henri Lefebre [1901-1991], à la veille du terrible conflit mondial.Une présentation intéressante dans le quotidien communiste L’Humanité (23 avril 1938) témoigne à sa façon de l'évolution et de la maturation de la question nationale par les communistes internationalistes français, qui venaient à... [Lire la suite]
24 août 2014

Costanzo Preve, "Histoire critique du marxisme"

  Peu connu encore en France, le professeur turinois Costanzo Preve, hélas récemment décédé, est une figure emblématique de la pensée critique italienne.J'en profite donc aujourd'hui, après bien d'autres, pour signaler l'intérêt et l'importance d'un de ses derniers ouvrages, Histoire critique du marxisme, traduit de l'italien par B. Eychart, préface de Denis Collin (qui a grandement contribué à faire connaître Preve chez nous), postface de André Tosel, Armand Colin, 2011. On le voit, Preve est ici bien encadré !Mûrie... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 août 2014

La Patrie des Droits de l'Homme

Dans le vaste ensemble des adeptes des trois religions monothéistes, où il arrive encore souvent que la religion soit religion d'État, il existe clairement deux Peuples-Nations élus par leur Dieu, l'un qui vit l'histoire comme un face à face avec LUI, et s'en tient à se perpétuer ainsi ; l'autre qui fonde sur le doigt de Dieu, qui l'a désigné, sa mission de dominer et civiliser le monde. Nous en parlions hier (Cf. "Le Peuple élu"). Mais il y a un troisième peuple, élu parmi les élus, qui ne tient son élection profane que de... [Lire la suite]