16 août 2014

Pasolini - Alla Bandiera rossa

pier paolo pasolini alla bandiera rossa.wmv J'ai parfaitement conscience de l'arbitraire et, partant, du risque interprétatif, qu'il y a à isoler un texte de Pasolini et à le présenter en illustration unique d'une attitude idéologique complexe et toujours discutée.Mais allons-y quand même.En 1958-1959, Pier Paolo Pasolini [1922-1975] donna dans Nuovi epigrammi ce court poème, "Alla bandiera rossa" ("Au drapeau rouge") qu'il reprit dans La religione del mio tempo (Milano, Garzanti, 1961). Vous pouvez entendre... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 août 2014

DÉCEMBRE 1851 : TOULON, LA SEYNE, SOCIÉTÉS SECRÈTES ?

On trouvera ici une documentation puisée dans les archives de la répression (décembre 1851 – janvier 1852), relative à l’existence présumée, à Toulon et dans son vis à vis, La Seyne, de ce versant « occulte » de la démocratie socialiste : les sociétés secrètes, mises en place pour s’opposer à un éventuel coup de force gouvernemental ou présidentiel, voire pour déclencher un mouvement insurrectionnel préventif. Cette documentation peut aider à nourrir des réflexions sur la réalité et l’action éventuelle de ces sociétés.... [Lire la suite]
16 août 2014

Pasolini, l'Évangile selon Matthieu

Mon ami Pierron Assante, marxiste convaincu (son blog en atteste) appelle de ses vœux l'avènement d'un nouveau christianisme : espérance morale et fraternelle transcendant les indispensables revendications quotidiennes et la dure lutte des classes, et leur donnant sens. Retour en quelque sorte à ce que fut le christianisme des humbles, des femmes et des déshérités, avant son instrumentalisation et son détournement par le Pouvoir... Retour, mais dans la nouvelle dimension d'une horizon mondialisé par le capitalisme négateur de la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 août 2014

La IIIe Internationale (Komintern) et le fascisme - 1934-1935

Le coup de tonnerre de 1933, la victoire de la variante allemande du fascisme dans un pays où le puissant Parti communiste allemand portait tous les espoirs du Komintern, ne pouvait manquer d’interroger l’Internationale communiste.En 1934, Staline analysait ainsi la situation devant le XVIIe congrès du Parti communiste bolchevik de l’Union soviétique :« la victoire du fascisme en Allemagne, il ne faut pas seulement la considérer simplement comme un signe de faiblesse de la classe ouvrière et comme le résultat des trahisons... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2014

Barbusse antifasciste

On a sans doute noté l'abondante utilisation de l'adjectif "fasciste" à propos des résultats français des dernières élections. À l'évidence, une utilisation tous azimuts risque d'être parfaitement inefficace... À force de crier au loup... À cet égard, revenir sur les débats qui ont accompagné l'apparition, la diffusion de ce mot, l'évolution de ses sens depuis sa naissance dans la protestation révolutionnaire paysanne italienne, fin XIXe, et sa récupération ultérieure (1919) par le rénégat socialiste Mussolini, n'est sans... [Lire la suite]
16 août 2014

La montée des fascismes de l'entre deux guerres et Nous

  je n’aimerais pas que l’on se trompe sur le sens de la série d’articles consacrés au premier Congrès international antifasciste de Berlin en 1929. Je n'ai pas écrit cela pour le plaisir de faire un joli petit montage rétro avec photos [il s'agit d'un montage photo donné sur le blog précédent], et nous éloigner du présent. " Et pourtant", me dites-vous, "qu'ont donc à voir avec notre présent ces défilés et ces proclamations guerrières, ces uniformes et ces espoirs de Révolution, tout ce fatras que notre présent dément... Vous... [Lire la suite]

16 août 2014

Mussolini - Pétain

Titillé par la parution de deux ouvrages sur Pétain, un lecteur m'a à nouveau interrogé sur la comparaison pétainisme - fascisme.À l'évidence, le sujet est si vaste qu'il mérite un autre traitement que celui du billet de blog.Mais seulement déjà un mot sur la racine des deux mots : l'une, "pétainisme", focalise sur l'adhésion à une personnalité emblématique, alors que manifestement, cette personnalité porte toute une idéologie historique qui l'englobe et la dépasse ; l'autre, "fascisme", éclate aujourd'hui en mille définitions,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2014

Claude Chabrol, "L'ivresse du pouvoir"

La mode est au retour de l'instruction civique dans nos classes. Peut-être pourrait-on conseiller aux enseignants de lycée, qui sont sommés de s'y coller, l'utilisation d'un des dernier films du très regretté Claude Chabrol [1930-2010] : L’ivresse du pouvoir [2006], manifestement inspiré de l'affaire ELF, qui défraya la chronique en son temps. Notre actualité le rend d'ailleurs encore plus actuel... Je sais, je sais, le film a suscité le courroux, bien compréhensible, de la juge chargée de l'enquête, (et qui la mena... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2014

"Marius" - Pagnol

La pièce de Pagnol, Marius, a triomphé au Théâtre de Paris à partir du 9 mai 1929. Avec son passage au cinéma en 1931, elle va gagner un vaste public populaire qui dépasse de loin celui des habitués du théâtre de la capitale. L'accueil de la critique des journaux "populaires" est bon, mais sans grande profondeur. On vante le naturel, les bons sentiments, et le joyeux dépaysement de "l'assent". Mais quid de la grande presse d'opinion ? Le quotidien monarchiste L’Action française, 16 octobre 1931, fait une fois de plus la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 août 2014

Fédéralisme - Régionalisme ?

La fédéralisme méridional des années 1790 n’a jamais été un régionalisme (au sens « provincial » : il assumait bien volontiers le cadre départemental), et il n’a jamais été non plus un défenseur des parlers d’Oc. La distance sociologique de ces bourgeois, grands et petits, avec le peuple « sociologique » empêchait toute indentification avec la langue « abandonnée au peuple ». Mais ce fédéralisme est aussi un des aspects du communalisme, que partageaient d’ailleurs « à la base » bien des Montagnards, communalisme qui perdurera au long... [Lire la suite]