05 novembre 2017

Histoires d’accents, et d’engagements

Je viens de revoir Toni, de Renoir, tourné en 1934 aux Martigues (BdRh), sorti en 1935, et naturellement j’étais raccord avec l’accent des protagonistes provençaux. Je suis né en 1936, et je pense que dès le ventre de ma mère, c’est cet accent provençal que j’entendais et qui me paraissait la façon naturelle de prononcer le français. Las, amis provençaux de ma génération, vous avez dû constater comme moi que notre accent n’existe plus chez nos jeunes générations, totalement acquises à l’accent de la télé ou à l’accent des banlieues... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2017

Socialistes SFIO et la guerre de 1914. Septembre 1917 : Union nationale ?

suite de : Socialistes SFIO et la guerre de 1914. Le coup de théâtre du 28 mai 1917   Depuis le printemps 1917, l’Union sacrée a été rudement secouée : grèves à l’arrière, massives désobéissances collectives au front (devant la répression, le Parti socialiste prendra prudemment, à retardement mais nettement, la défense des soldats citoyens devant un commandement autoritaire et archaïque ; il demande l’entrée de représentants des soldats dans les conseils de guerre),  [1]. Dans l’électorat socialiste... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Affaire Dreyfus vue de Toulon

  En faisant le ménage dans mes papiers, et Dieu (?) sait qu’il y en a, je retrouve cette photocopie défraîchie qui m’avait servi lors de la préparation de mon ouvrage Les Varois, la presse varoise et le provençal, ouvrage qui mettait en perspective historique l’usage public (politique, religieux, divertissant) du provençal dans la presse locale du Second Empire à la veille de la guerre de 1914. (On peut le lire intégralement sur mon blog linguistique : "écriture de l'occitan et du francoprovençal",... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Socialistes SFIO et la guerre de 1914. Le coup de théâtre du 28 mai 1917

 suite de : Socialistes SFIO et la guerre – 15 Mai 1917, pour le refus de Stockholm Coup de théâtre, à son retour de Petrograd, Cachin annonce être convaincu par la proposition du Soviet [dominé par les socialistes mencheviks zimmerwaldiens] pour une paix sans annexions ni indemnités. Il se rallie à la proposition du Soviet d’une réunion de l’Internationale et il ouvre la porte à une participation à la réunion de Stockholm. Une partie des majoritaires le rejoint. Devant ce basculement, les majoritaires hostiles à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2017

Encore sur l'Humanité et le film "Au nom de la Loi"

Cf. : L’Humanité et « Au nom de la Loi » de Tourneur   Quelques jours après la critique mesurée de J.-P. D (Dreyfus), l'Humanité (13 mai 1932) redresse abruptement le tir :        [Guichard, député radical ; Chiappe, préfet de Police, Tardieu, Ministre et ex-président du conseil, tous deux proches de l'extrême droite] Cet épisode en apparence insignifiant révèle en fait la grande tension qui régnait dans les rangs fort variés des créateurs plus ou moins proches du Parti communiste au sujet de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Espagne, démocratie...

La gauche espagnole n’a cessé de dénoncer l’irresponsabilité dangereuse de la déclaration d’indépendance.Cf. par exemple, pour les hispanophones, cet entretien récent deans El Pais avec un dirigeant de la coalition Izquierda Unida (coalition d’organisations, notamment le Parti communiste d’Espagne et Izquierda republicana) :https://politica.elpais.com/politica/2017/10/27/actualidad/1509055274_038171.htmlDans un billet paru dans Libération ce matin, une responsable du Parti socialiste de Catalogne (branche catalane du PSOE) pointe... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2017

Socialistes SFIO et la guerre – 15 Mai 1917, pour le refus de Stockholm

suite de : Socialistes SFIO et la guerre. Léon Blum, avril 1917 On lit le 2 mai dans le grand quotidien Excelsior ce modeste entrefilet, à propos de la réunion du Comité de défense syndicaliste (tendance anarcho syndicaliste de la CGT), à Paris. En fait, ce que le journal ne dit pas, c'est qu'à la sortie de la salle et dans les rues de la capitale,  des milliers de manifestants ont crié « A bas la guerre, vive la Paix », et l’Internationale qui retentissait n’avait jamais été plus d’actualité. Ils sont... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Un propos ordinaire

Toujours le même propos, si souvent entendu… On ne critique pas les nantis, les riches et les puissants, qui vivent dans une Olympe si lointaine qu’on finit par l’oublier, on critique au plus près de nous ceux qui soi disant profitent de notre argent, avec la complicité de l’État censé nous protéger…Entendu encore cette semaine dans la salle d’attente avant une coronographie, à propos du dépassement de 25 € demandés par le clinique : « Ils nous font payer pour les Autres ! ».Et chacun de comprendre que les Autres... [Lire la suite]
02 novembre 2017

Socialistes SFIO et la guerre. Léon Blum, avril 1917

 suite de : Socialistes SFIO et la guerre, avril 1917, mission Cachin Pendant que Cachin fait route vers Petrograd, L’Humanité, 8 avril 1917, publie cet assez stupéfiant éditorial de Léon Blum, qui justifie la guerre en la situant dans un inévitable et quasi providentiel enchaînement historique, dont l’avènement sera la République généreuse à la mode jauressienne (Jaurès, le grand disparu, sera décidément mis à toutes les sauces pendant cette guerre), et la juste Paix. Le tout baigné d’un ingénu francocentrisme qui pose... [Lire la suite]
01 novembre 2017

L’Humanité et « Au nom de la Loi » de Tourneur

  Cf. : Maurice Tourneur, "Au nom de la loi"   J’ai eu la curiosité de chercher dans l’Humanité, alors grande pourfendeuse de flics, ce qu’elle avait pu publier sur le film de Tourneur, sorti en salle le 15 avril 1932.Voici donc dans son numéro du 6 mai : « Au nom de la loi, par Maurice Tourneur Ce film a bénéficié (si j’ose dire) d’une singulière publicité qui pouvait faire craindre le pire : par exemple « …dans ce film, la police a incontestablement le beau rôle : braves agents parisiens... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 02:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,