13 octobre 2016

"Commune", Pour qui écrivez vous ? la réponse de Céline

Cf. : http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/10/10/34415082.html  En 1932, le premier roman de Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, eut un succès retentissant. Aragon contacta Céline, dont il pensait qu'un partie de l'œuvre portait une critique sociale révolutionnaire; Elsa Triolet entreprit la traduction en russe. Leurs espérances seront déçues. D'où le ton de la réponse dans Commune. Commune, 5-6, Janvier Février 1934   Réponse de Céline suivie de la réponse de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 octobre 2016

Scola, « Nous nous sommes tant aimés »

Cf. sur ce blog : « Scola » - http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/10/31/30859970.html« La mort de Scola et la politique » http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/01/24/33256417.html Je viens de revisiter d’un coup la célèbre trilogie de Scola, Nous nous sommes tant aimés (1974), La terrasse (1980), La famille (1986). Merci « Vidéo à la demande » !Je m’en tiendrai ici à parler du premier, proposé dans sa version mastérisée de 2004.On connaît le thème :... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 octobre 2016

Ma bobine dans l’Express.

Cf. l’Express, 5 au 11 octobre, édition spéciale de 20 pages, « Toulon du Var rouge à l’empire Falco » Au moment où Altice (SFR médias) reprend encore plus en main le très déficitaire Express, on peut me demander, et je me le demande aussi, ce que je suis allé faire dans cette galère. Et bien voilà.Une journaliste vous contacte, ainsi que quelques collègues historiens ayant travaillé sur le Var, et vous demande un entretien. Vous hésitez, car, pour l’avoir déjà plusieurs fois pratiqué, vous savez combien l’exercice peut... [Lire la suite]
11 octobre 2016

"Commune" - Pour qui écrivez-vous ? la réponse d'Alain

  Cf. : http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/10/10/34415082.html     Commune, 5-6, Janvier Février 1934   Avant de lire cet extrait de Commune, il faut imaginer le magistère intellectuel qu’a pu exercer le chroniqueur  républicain radical et philosophe  non dogmatique Alain dans l’entre deux guerres, et le rôle qu’il a joué dans la lutte pacifiste et antifasciste des années Trente.     Réponse d’Alain suivie de celle de Commune : « Amis, réellement je... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 octobre 2016

"Commune" : Pour qui écrivez-vous ?

Au lendemain de l’accession de Hitler au pouvoir, dans l’urgence de la lutte antifasciste, un groupe d’intellectuels avaient créé la revue Commune, (organe de l’Association des écrivains et artistes révolutionnaires), dont les maîtres d’œuvre étaient les communistes Aragon et Nizan. Fin 1933, début 1934, la jeune revue Commune, organe de l’Association des écrivains et artistes révolutionnaires, sacrifie à l’exercice convenu, si fréquent dans les revues littéraires (y compris surréalistes chères à Breton et Aragon), de la... [Lire la suite]
09 octobre 2016

El Botón de Nácra, (Le Bouton de Nacre)

  Vu le magnifique film du documentariste chilien Patricio Guzman, El Botón de Nácra, (Le Bouton de Nacre) 2014, primé au Festival de Berlin de 2015. Le titre fait référence au bouton avec lequel avait été appâté au début du XIXe siècle un Indien Patagon, (ces Indiens si audacieux navigateurs autour du Cap Horn sur leurs embarquations de fortune), pour qu’il accepte de partir en Angleterre, en animal exotique de l'âge de pierre ; indien qui, malgré son retour un an après, sera perdu à jamais pour son peuple et sa cosmogonie ;... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 08:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2016

Goran Bregovic, Bella Ciao

 jOIE DE VIVRE, OPTIMISME, RESISTANCE AUX LIQUIDATEURS DE LIBERTE, AU NOM DE L'ORDRE, AU NOM D'UN DIEU OU/ET AU NOM...DE LA LIBERTE Goran Bregovic - Bella Ciao - ( LIVE ) Paris 2013 sur Bella ciao, cf. : http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/03/03/31636365.html http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/04/26/33722172.html
Posté par rmerle à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2016

Aragon, Les Chambres

Dieu que vienne le jour où je n’ouvrirai plusLe journal tous les jours sur le malheur du mondeVous voyez bien que je suis blessé de partoutDéjà Nulle partIl n’y a place encore d’une plaieExcusez moi Aragon, Les Chambres, poème du temps qui ne passe pas, 1969 Ces lignes narcissiques me touchent, mais, rassurez-vous, je ne me prends par pour Aragon. Elles me paraissent simplement venir à leur place, comme en suspension de cette entreprise blogueuse elle aussi narcissique...
Posté par rmerle à 09:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 octobre 2016

Rousseau et la métaphysique

« Les idées générales et abstraites sont la source des plus grandes erreurs des hommes ; jamais le jargon de la métaphysique n’a fait découvrir une seule vérité, et il a rempli la philosophie d’absurdités dont on a honte, sitôt qu’on les dépouille de leurs grands mots. »Rousseau, Émile ou de l’éducation, livre 4, « La profession de Foi d’un vicaire savoyard ».
Posté par rmerle à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2016

María Zambrano sur le fascisme

  María Zambrano, Prix Miguel de Cervantes 1988 Senderos. Los intelectuales en el drama de España, Anthropos Editorial del Hombre, 1986Sentiers, éditions des Femmes, 1992, traduit de l’espagnol par Nelly Lhermillier Ce texte a été écrit pendant la guerre civile par l’ardente militante de la cause républicaine antifranquiste. « Se produce el fascismo en una situación social y económica determinada, sin duda. Pero el fascismo lo hacen los fascistas, y hay un « hombre fascista » con sus características... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,