17 janvier 2017

rafle du Vel' d'Hiv

La commémoration de la terrible rafle antisémite du Vel' d'Hiv a rappelé, à qui en ignorerait (et il semble que ces ignorants soient nombreux) que c'est une administration française en zone occupée qui livra ces malheureux à la saloperie nazie. Mais n'oublions pas que, peu de jours après, une nouvelle rafle, tout aussi terrible, se déroula en zone non occupée, sans la présence des Allemands, et sous la responsabilité directe des autorités de Vichy et de l'administration française. Tragique illustration de ce à quoi peut arriver... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2017

Baudin communiste

N'ayez crainte, je ne vais pas vous proposer la totalité de la Biographie des 750 représentants élus en mai 1849. Un regard cependant sur celle de Baudin, dont on connaît le destin tragique en décembre 1851 : - AIN. BAUDIN (Alphonse), élu le cinquième par 46,739 voix. Médecin à Paris, âgé de trente-cinq à quarante ans. Avant la révolution de février, il parlait souvent dans les loges maçonniques. Il y manifesta un talent oratoire très remarquable : il défendait en économie politique les doctrines du communisme. Après la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2017

Communistes français, fin 1939

Publication clandestine, trois mois après la mise hors la loi du PCF en septembre 1939   Éditorial – " Le Parti Communiste Français (S.F.I.C.) en lutte contre la guerre impérialiste […] Le Comité Central ne comprit pas à temps la signification des changements qui se précipitaient à la fin du mois d’août et au début de la guerre. Sur le plan international Hitler ayant renoncé bon gré mal gré à la guerre contre l’Union soviétique, les provocateurs impérialistes de Paris et de Londres s’engagèrent dans la voie du conflit armé... [Lire la suite]
17 janvier 2017

Aragon, Aurélien

En 1944 Aragon publie chez Egloff, à Fribourg, son roman Aurélien. L’ouvrage est repris par Gallimard début 1945. Voilà la recension qu’en donna à chaud Jeanne Gaillard dans La Pensée revue du rationalisme moderne, n°2, janvier-février-mars 1945 :  " Aragon : Aurélien. Gallimard Les romans fleuves sont à la mode. Dans la ronde de leurs multiples personnages, ils essaient de capter une époque qui s’en va. Aragon, lui, peint l’histoire de ce temps [les années 1920] que nous croyons révolu à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2017

La grande conspiration contre la Russie

M.Sayers et A.Kahn, La grande conspiration contre la Russie, Paris, Éditions Hier et Aujourd'hui, 1947. (Michel Sayers et Albert E. Kahn, The great conspiracy against Russia, New York, Boni & Gaer, 1946. ) Marx, Engels... tout cela est bel et bon, me dit mon lecteur assidu, mais quid alors de l'URSS ?Justement, mon ami Louis m'a prêté ce livre, qu'il vient d'acheter dans une brocante. Madeleine... Le goût retrouvé de la pré-adolescence et la couverture bleue-blanche des éditions H&A... J'ai revu, dans la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 janvier 2017

Toni Erdmann

  Vu récemment un OVNI de 2h 42 ( !), Toni Erdmann, film de la réalisatrice et productrice allemande Maren Ade [1976], sorti en 2016, salué à Cannes, mais aussi boudé par certaines critiques ultérieures, qui le jugèrent, à tort me semble-t-il, trop long et trop humour potache. Si vous ne l’avez déjà fait, allez donc voir ce réjouissant et tendre face à face entre un sexagénaire allemand, enseignant retraité pétri de non conformisme, et sa trentenaire de fille, psycho rigide tueuse d’une société conseil fixée à Bucarest,... [Lire la suite]

16 janvier 2017

Langues d'Italie, le point de vue de Andrea Camilleri

L’Unità, 15 agosto 2009 Camilleri, il dialetto non esiste, di Federica Fantozzi  Andrea Camilleri, autore di romanzi polizieschi che hanno per protagonista il fascinoso commissario Montalbano di Vigata, ha al suo attivo una piccola grande vittoria. Ha patrocinato la rinascita del dialetto siciliano, sparso a piene mani tra le sue pagine e sbarcato così, un po’ di soppiatto e talvolta controvoglia, nella testa dei lettori. Compresi quelli (tanti) del Lombardo Veneto. Camilleri, la Lega rilancia il suo chiodo fisso:... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2017

Victor Baron, Chansons - Riposte rouge dans le Cher, 1848-1850

  Mme Pascale CHERRIER, Professeur de Lettres à Bourges (Cher) m’a fait l’amitié de me faire connaître la somme remarquable de documents et de commentaires que son père, Roger CHERRIER, récemment décédé, a consacrée à la période de la Seconde République : trois forts cahiers aujourd’hui déposés aux Archives départementales du Cher : Vive la République démocratique et sociale, T.I, T.II, T.III. (non encore référencés). La mort en a empêché la mise au point définitive [1]. Roger CHERRIER accorde une grande place à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 janvier 2017

Jean-Baptiste Clément vu par Charles Chinchilla

  Jean Baptiste Clément vu par Charles Chincholle, Les survivants de la Commune, Paris, L.Boulanger, 1885.  Sur Chincholle, cf. catégorie "Communes de 1870-1871" Clément, du seul fait de son Temps des cerises, est un des rares ex-Communards qui trouvent grâce auprès du journaliste, qui ne lui épargne cependant pas son ironie rentrée : voilà un lion bien assagi… « Jean-Baptiste Clément   Quand il reviendra, le temps des cerises, Et gais rossignols et merle moqueur Seront tous en fête. Les... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2017

Charles Chincholle et les Communards

Quatorze ans après la Commune, cinq ans après le retour des proscrits, alors que difficilement se reconstituent ou se constituent les différentes factions socialistes et que grandit, y compris parmi elles, la popularité du général Boulanger (un des bourreaux de la Commune !), le journaliste et romancier Charles Chincholle (1845 – 1902) publie Les survivants de la Commune, Paris, L.Boulanger, 1885. Avec ce frétillant connaisseur de tout ce qui compte et de tout ce qui se passe dans la capitale, nous ne sommes pas ici,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]