19 mars 2017

Prédicat 2

J'attire votre attention sur le précieux commentaire apporté par Mayanne à mon article Prédicat de ce jour. Voir à la fin de l'article : http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/03/19/35050476.html
Posté par rmerle à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2017

Prédicat

 Predicat, du latin praedicatum (attribut), de praedicare (proclamer, prêcher) Je suis l’enfant d’un couple d’instituteurs, formatés pour amener au français correct les jeunes Provençaux d'un temps où l’on entendait encore dans le peuple (sociologique) des formulations comme « je suis été malade » (décalque direct du très correct provençal « sieu estat malaut », structure que l’on rencontre dans d’autres parlers hérités du latin, (« he estado enfermo » en espagnol, « sono stato male »... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2017

Du rapport à nos prédécesseurs.

  La Pythie de Delphes J’ai donc replongé avant-hier, avec l’an 1923, dans une histoire qui beaucoup de nos contemporains, les jeunes au premier chef, n’est plus que lettre morte.Je citais dans un récent billet ce dire de Sar la chamane du roman de Pascal Quignard, Les Larmes : « plus rien n'entoure mes oreilles que des voix disparues ».Belle occasion de revenir sur l’obsession historique dont semble témoigner ce blog. Barrès, qui n’est certes pas ma tasse de thé, mais dont je partage d’une certaine façon son... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mars 2017

Un regard sur le néo Western

  Un mot d’abord sur Bone Tomahawk, (S. Craig Zahler, 2015), film indépendant linéaire qui conte l’enlèvement de quelques habitants d’une petite localité par d’étranges Indiens, la poursuite pour les libérer et la très gore libération finale.Le cinéma étatsunien avait mis longtemps voir enfin dans l’Indien la victime d’une conquête injuste, et non plus l’ennemi haïssable.Ici pas de rédemption, ces Indiens troglodytes et surtout cannibales, créatures des ténèbres, quasi mythologiques dans leur nudité peinte, représentent... [Lire la suite]
16 mars 2017

Nos candidats et "le peuple"

Photo Le Parisien Nos cinq candidats « principaux » à la fonction suprême aiment parler au peuple en se réclamant du peuple, voire en affirmant parler en son nom. On se demande évidemment aussitôt comment ces prétendants, dans leurs cursus de vie, ont pu, autrement que par la lecture et les médias, connaître concrètement ce peuple.Voyons par ordre alphabétique.M. Fillon, après une licence en droit, est entré en politique comme assistant parlementaire, et n’a depuis exercé d’autres fonctions que celles de responsable... [Lire la suite]
16 mars 2017

1923, un choix et une responsabilité historiques : l’occupation de la Ruhr et l’opinion française.

J'écrivais dans mon premier billet de cette année :" C’est pourquoi, comme je l’ai déjà fait sur ce blog, je retournerai à l'occasion vers des périodes où la difficulté d’y voir clair a été extrême pour le plus grand nombre, par exemple, dans l’histoire du mouvement ouvrier, le choix entre la voie réformiste ou la voie révolutionnaire ; par exemple, tout au long du siècle passé, les jugements portés sur les mouvements catégoriels de la paysannerie ou des couches moyennes ; par exemple encore, dans les années 1930, la... [Lire la suite]

15 mars 2017

Sar la chamane

  Dans le billet « Anatole France et Arédius », j’évoquais le dire de Sar la chamane, une des clés du roman de Pascal Quignard, Les Larmes :http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/02/23/34973723.html L’ami Robert Pollard me fait ricocher sur une autre de ses visions (p.133) : « Nous mourrons si vite, si tôt, si lâchement, dans des tâches qui ne valent rien. » Et je lui réponds : « ce type (Quignard) touche au plus vrai et au plus désespérant, et pourtant il aide à vivre... »
Posté par rmerle à 02:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2017

Sieranevada, film roumain de Cristi Puiu, 2016

  Titre trompeur, car il évoque ironiquement plus la ligne de crête des bâtiments de l’ère communiste que le monde hispano-américain.Un grand moment de plaisir, si vous en avez envie : 2 h 35 - mais je n’ai pas vu le temps passer.Film inracontable, dont les longs plans séquences génialement bavards, (oh combien !), nous promènent dans les quelques pièces et le couloir d’un appartement tristounet de Bucarest : la capitale en chantier n’apparaît que fugitivement, dans sa circulation insensée, son délabrement percé de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 02:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2017

De la modernité de Musset et de Marx

Voici deux extraits de deux œuvres a priori sans relations, et pourtant… Leurs auteurs sont de la même génération qui vit naître et mourir le romantisme alors que s’affirmait le matérialisme sans âme, mais oh combien performant, de la révolution capitaliste…Je ne peux naturellement que vous inciter à lire l’intégralité de ces deux textes magistraux, que vous trouverez facilement sur Internet. Et vous mesurerez combien ils peuvent éclairer notre présent. Alfred de Musset [1810] , « Rolla », La Revue des Deux Mondes,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2017

J.-L. Mélenchon, "Faï de ben à Bertrand..."

El cagador, santon catalan... J.-L. Mélenchon fait une bonne campagne, et j’apprécie souvent ce qu’il dit.Mais cette bonne campagne risquait de capoter faute de parrainages dont le nombre patinait bien en dessous de la barre.Le candidat virtuel s’en sortait en répétant ce qu’il avait déjà dit en 2016 :« Il vaut mieux être seul que mal accompagné ». Intervenant à Rome ce week-end sur la politique étrangère, il a annoncé qu’il venait enfin d’obtenir les 500 signatures.Du constat général des observateurs... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,