06 mars 2016

"Ranger" la bibliothèque

C’est à la fois un plaisir et une nécessité de « ranger » ma bibliothèque, c’est-à-dire d’y mettre le meilleur classement possible, histoire de s’y retrouver, et de décider qui en sera à jamais expulsé, faute de place dans l'appartement, quand les nouveaux arrivants poussent les anciens. Ma foi, le héros de Montalbán brûlait bien un volume par jour, et pas seulement pour faire de la place, mais aussi par conscience de l’inanité finale de tout ce qui a pu être imprimé. Voilà donc un exercice de « rangement » auquel... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mars 2016

Un appel pour le Front de Gauche (suite et fin)

Cf. : « Un appel pour le Front de Gauche »http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/03/05/33464621.html   Le FdG, on le sait, est un cartel de partis et d’organisations, créé à l’occasion des élections européennes de 2009 (« Front de Gauche pour changer d’Europe »), et il connut son heure de gloire en soutenant la candidature de J.L. Mélenchon à l’élection présidentielle de 2012... Mon rapport au FdG, et ce n’est pas original, a toujours été celui d’un électeur et non d’un militant engagé. En effet,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2016

Un appel pour le FdG

Comme Lagardère (celui de Féval, pas celui du JDD), si tu ne vas pas à la politique, la politique ira à toi…Il y a peu, alors que je me plongeais dans des lectures romaines (pas la Rome de Renzi et Berlusconi, mais celle de César), un appel relayé de plusieurs côtés m’a ramené au FdG, (manifestement mon adresse email demeure sur des fichiers com).« Rallumons l’étincelle du Front de Gauche » me proposent une centaine de signataires, pour la plupart à vue de nez intellos de la mouvance marxiste, cadres municipaux ou politiques... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2016

La saga des Joubert

Cf. "Malan"http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/02/20/33372302.html J’évoquais dans ce récent billet l’émigration du protestant du Lubéron, Malan, vers le comptoir néerlandais du Cap, au lendemain de la révocation de l’édit de Nantes, et j'évoquais aussi sa descendance. Une question m’a été posée sur une autre lignée voisine, celle des Joubert, un nom bien connu des amateurs de vins sud africains, et surtout des amateurs de rugby springbok.J’avais gardé justement dans mes archives cet article du Monde Voyages du 11 juin... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mars 2016

Philippe Pujol, La fabrique du monstre

  J’avais signalé en son temps sur ce blog la prestigieuse distinction obtenue par le journaliste du quotidien progressiste marseillais La Marseillaise Philippe Pujol. Cf. l’entretien donné alors par Telerama :http://www.telerama.fr/medias/philippe-pujol-prix-albert-londres-2014-sans-les-localiers-il-n-y-a-plus-d-info,112449.php Philippe Pujol vient de publier en ce début 2016 un terrible reportage sur les quartiers nord de la capitale provençale, La fabrique du monstre, (Les Arènes éditions, janvier 2016), dont je... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2016

Fin de la saga "religions"

Avec le billet précédent, "Dieu est mort ?", se termine la série de points de vues sur la religion, égrenés dans l'Europe chrétienne et judaïque de la fin du XVIe siècle au milieu du XIXe. Rien d'exhaustif naturellement dans tout cela, il ne s'agissait que d'un choix personnel. Et naturellement aussi, rien de prosélyte de la part de l'athée que je suis. Seulement la rencontre retrouvée avec des hommes qui, pour la plupart, ont tant œuvré pour l'avènement de la Raison dans le monde de la croyance à laquelle ils adhéraient, et en... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2016

Victor Hugo, "... et le Verbe, c'est Dieu"

Victor Hugo, Les Contemplations, 1856 Voici la fin du magnifique poème "Suite" publié dans le Livre I qui reprend des poèmes écrits entre 1830 et 1843. […] Les mots sont les passants mystérieux de l'âmeChacun d'eux porte une ombre ou secoue une flamme ;Chacun d'eux du cerveau garde une région ;Pourquoi? c'est que le mot s'appelle Légion,C'est que chacun, selon l'éclair qui le traverse,Dans le labeur commun fait une œuvre diverse ;C'est que de ce troupeau de signes et de sonsQu'écrivant ou parlant, devant nous nous chassons,Naissent... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2016

Dieu est mort ?

Don Juan, le Libertin (au double sens du mot), voulait déciller les yeux de Sganarelle… Un siècle plus tard, les diffuseurs des Lumières, qui savaient désormais le monde vide de Dieu, - sinon du Dieu horloger -, n’en souhaitaient pas moins que la religion demeurât au peuple, afin de lui rendre supportable une vie qui ne l’était guère. Et naturellement, du catholicisme gallican régalien au catholicisme concordataire napoléonien, en passant par l’Être suprême des Montagnards déistes, la religion devait demeurer officielle, et gare à... [Lire la suite]
23 février 2016

La Canaille, chanson, 1865

Chansons historiques de France 190 : la Canaille, 1865  En feuilletant Le Carillon, une petite feuille toulonnaise de la fin du Second Empire, consacrée aux spectacles de la ville et aux échos culturels locaux (cf. les derniers articles de mon blog linguistique http://archivoc.canalblog.com/), j’ai eu la surprise d’y trouver, en ce mois de mars 1870, le texte de La Canaille (1865), du romancier et parolier Alexis Bouvier, que mit en musique le chansonnier et comédien Joseph Darcier.Belle preuve de la diffusion de ce... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2016

Proudhon et la religion, 1843

Pierre-Joseph Proudhon, De la création de l’ordre dans l’Humanité, ou Principes d’organisation politique, Paris, Librairie de Prévot, Besançon, Bintot, successeur de Proudhon, 1843.   […] 13. L’ordre se produit, dans les êtres inorganisés ou privés de raison, en vertu de forces inconscientes, aveugles, infaillibles, et selon des lois inconnues d’eux-mêmes ; — dans les êtres raisonnables, en vertu de forces qui se sentent, par cette raison qui sont sujettes à dévier, et selon des lois que ces êtres sont appelés à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 03:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,