09 avril 2017

L'Ange de l'Histoire

De cette aquarelle que peignit Klee au lendemain de la grande tuerie de 1914-1918, "Angelus novus", Walter Benjamin en son temps a fait l'ange de l'Histoire, désespérément tourné vers un passé de douleurs sur lequel il n'a plus de prise, cependant que le vent du progrès le pousse dos vers l'avenir... Comment ne pas penser que, plus que jamais, cette vision est celle de notre présent sans lendemain ? "Son visage est tourné vers le passé. Là où notre regard à nous semble échelonner une suite d'événements, il n'y en a qu'un seul qui... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 avril 2017

Monument Blanqui, 1908

Je présentais dans mon billet d'hier le lancement en 1905 d'un projet de monument à Blanqui. On attendait l’hommage conventionnel du buste ou du personnage en pied. Maillol surprit son monde en présentant en 1908 « L’Action enchainée », une superbe et athlétique Vénus dénudée, énergiquement tendue vers la libération de ses mains prisonnières dans le dos. Elle fut bientôt communément appelée « la Liberté enchaînée ». Initialement, la statue fut placée vis à vis de l’église (radicalisme du temps oblige !) au... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 avril 2017

President Trump, du désamour au Folamour, comme disait Stanley Kubrick...

Double Miracle après l’abominable massacre de Khan Cheikhoun, un de plus, et particulièrement insupportable, dans ce pays martyrisé où chaque jour civils et enfants meurent par dizaines, et par centaines lors des derniers bombardements alliés sur Mossoul :- Le Président Trump agit en Syrie à l’inverse de ce qu’il avait annoncé dans sa campagne électorale.- Nos Belles Âmes médiatiques détestaient Trump, et nos Amis de la Gauche de gouvernement ne cachaient pas leur aversion. Mais ce matin nos Belles Âmes et ministres ne tarissent... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 avril 2017

Postérité de Blanqui : Blanqui et les Radicaux

  À la Belle Époque, comme l’on dit un peu vite, face au menaçant bloc conservateur royaliste, les municipalités républicaines honorèrent par des baptêmes de rues et des monuments les Grands Prédécesseurs. Ainsi fleurirent, entre autres, les rues Blanqui (que l’État français de Pétain s’empressera de débaptiser). La municipalité radicale-socialiste de Puget-Théniers, ville natale de Blanqui, soutint l’initiative de la section locale de la Ligue des droits de l’Homme qui lança un Comité pour l’érection d’une statue à la mémoire... [Lire la suite]
06 avril 2017

Blanqui et la haine du Figaro

Le Figaro, 1er janvier 1881, publie en guise d’éditorial cette attaque haineuse contre le révolutionnaire à l’agonie. De quoi Blanqui est-il coupable ? D’avoir contesté l’Ordre établi, quel que soit le régime. Restauration, Monarchie de Juillet, Seconde République, Second Empire, débuts de la Troisième République, tous ces régimes sont présentés avec le même respect par l’éditorial, puisqu’ils étaient ceux de l’Ordre établi. Ordre imparfait sans doute, mais qu’il convient d’améliorer par la Réforme, et non, au grand jamais non,... [Lire la suite]
05 avril 2017

Rochefort et les obsèques de Blanqui

   Il a été beaucoup question de Blanqui sur ce blog. Cf. : la catégorie « Blanquistes » :http://merlerene.canalblog.com/archives/blanquistes/index.html Il va encore en être un peu question. Je vais donc donner quelques articles consacrés aux réactions immédiates et plus lointaines à sa mort. Et ce non sans rapports avec la période politique actuelle (au sens large). Nous vivons un changement d'époque, un changement de monde, et les anciens repères ne sont plus guère opérants, même s'ils sont toujours... [Lire la suite]

04 avril 2017

Paradoxes de la campagne électorale

  Je n’ai pas regardé le dernier débat, hormis l’entame, et je ne regarderai pas non plus le débat de ce soir. L’exercice me semble frustrant et lassant, et il n’a de débat que le nom. Je préfèrerai un bon film ou un bon livre… Par contre, j’ai suivi sur BFMTV les meetings des uns et des autres, et notamment ce dernier dimanche, après Mme Le Pen, le long monologue de M. Mélenchon, ma foi excellent pédagogue notamment sur les questions de la Santé. J’avais aussi suivi le propos de M. Fillon à Toulon, à deux pas de chez moi,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2017

À propos de ma bibliographie

On me demande où consulter les textes cités en référence. Vous pouvez bien sûr les trouver sur les sites et les supports papiers indiqués.Mais vous pouvez aussi consulter mes deux blogs.La totalité des textes, y compris les ouvrages, concernant la langue d’oc (occitan, provençal) et les parlers francoprovençaux (arpitan) est consultable sur le blog : « écriture de l'occitan et du francoprovençal
 »http://archivoc.canalblog.com/  Vous trouverez une grande partie des autres articles, y compris les nouvelles... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2017

« La Bible dévoilée », origines du peuple d’Israël

  Il est très souvent fort intéressant de relire.Ainsi, je viens de relire, avec grand profit, l’ouvrage des deux archéologues et historiens Israel Finkelstein et Neil Asher Silbermann La Bible dévoilée, Les nouvelles révélations de l'archéologie (Editions Bayard 2002, Folio 2004-2009 – paru en anglais en 2001 aux Etats-Unis sous le titre de The Bible Unearthed). Une fascinante enquête, nourrie des dernières données archéologiques (et des controverses à la clef), sur l’installation dans la « Terre promise » (Canaan)... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 avril 2017

La vérité du langage...

" On cite toujours cette phrase de Talleyrand, selon laquelle la langue serait là pour dissimuler les pensées du diplomate (ou de tout homme rusé et douteux en général). Mais c'est exactement le contraire qui est vrai. Ce que quelqu'un veut délibérément dissimuler, aux autres ou à soi même, et aussi ce qu'il porte en lui inconsciemment, la langue le met au jour. Tel est sans doute aussi le sens de la sentence : "Le style c'est l'homme" ; les déclarations d'un homme auront beau être mensongères, le style de son langage met son être à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,