24 avril 2017

Au lendemain du premier tour

L’Histoire, si tant est qu’elle existe en justicière, comptable des réussites et des erreurs (on peut certes en douter), tranchera sur le bilan du Parti socialiste dans les dernières décennies, et plus particulièrement sur le bilan du Président Hollande. Il est déjà permis de constater, en tout cas, que cette politique « libérale » assumée a assis et conforté la force du Front National.Un Front National bien utile à tous les courants de la droite comme de la gauche dites de gouvernement. Pointer comme elles le font le danger... [Lire la suite]

22 avril 2017

Face à face mortifère

Nous verrons donc demain soir si ce système électoral inique va nous enfermer dans un face à face mortifère entre le FN et l'homme du CAC 40 * ! * cf. sur le blog d'Aude Lancelin :https://audelancelin.com/2017/04/20/emmanuel-macron-un-putsch-du-cac-40/
Posté par rmerle à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2017

Élection présidentielle, les mots se laissent dire ?

En cette veille de Présidentielle, où deux candidats (MM. Hamon et Mélenchon) se réclament ouvertement de François Mitterrand, et où un troisième inscrit son ambiguïté dans la même référence (M. Macron), comment ne pas rappeler que les mots se laissent dire, et que, comme plaisantait le très radical (socialiste) Henri Queuille, « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».Et je reviens encore une fois sur le discours que prononça François Mitterrand au Congrès d’unification socialiste d’Épinay-sur-Seine, 13 juin... [Lire la suite]
15 avril 2017

Droite, le côté obscur de la force…

Non, je ne fais pas allusion par ce titre aux activistes de « Civitas », ni à « Sens commun » qui a fourni la base logistique du récent grand meeting parisien de F.Fillon. Je ne parle pas l’osmose latente ou proclamée entre une partie de la Droite et le Front National [1], ou celle esquissée entre une autre partie de la Droite et l’aventure E. Macron. [2]Je ne considère pas non plus ici ce fameux socle « pur » de la Droite, qui, malgré les déboires personnels de M. Fillon, lui assurerait entre 17% et... [Lire la suite]
13 avril 2017

Mélenchon et le drapeau tricolore

  Le 2 décembre 2013, au lendemain du grand cortège parisien Front de Gauche – Mélenchon contre l’austérité (1er décembre), j’écrivais un billet dans lequel je regrettais l’absence de drapeaux tricolores dans les rangs des manifestants, où fleurissaient les drapeaux rouges. Je vous y renvoie :« Histoire de drapeaux »http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/08/08/31920758.html Ce n’est donc pas moi qui me plaindrais d’avoir vu une floraison de drapeaux tricolores dans la foule marseillaise du récent meeting... [Lire la suite]
23 mars 2017

Un "Canard" qui sème l'embrouille...

Lu sur le blog d'Annette Merle : http://annette.merle.borgniet.over-blog.com/2017/03/un-canard-qui-seme-l-embrouille.html
Posté par rmerle à 19:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 mars 2017

Nos candidats et "le peuple"

Photo Le Parisien Nos cinq candidats « principaux » à la fonction suprême aiment parler au peuple en se réclamant du peuple, voire en affirmant parler en son nom. On se demande évidemment aussitôt comment ces prétendants, dans leurs cursus de vie, ont pu, autrement que par la lecture et les médias, connaître concrètement ce peuple.Voyons par ordre alphabétique.M. Fillon, après une licence en droit, est entré en politique comme assistant parlementaire, et n’a depuis exercé d’autres fonctions que celles de responsable... [Lire la suite]
13 mars 2017

"On est chez nous !"

  Casual French Bistro, Austin, TexasMais là c'est une autre affaire, extérieure et sympathique... Il est un pays où un tiers des électeurs, comptables devant l’Histoire et ses lendemains qui déchantent, brûlent de porter au pouvoir leur égérie.Un égérie adoubée par filiation, proclamée représentante et fière chevalière du Peuple, un peuple qu’elle n’a pas connu du fait de son cursus, mais dont elle répète qu’avec elle, celui qui déballera ses cartons à l'Élysée, ce sera le peuple.Elle va clamant le triptyque :... [Lire la suite]
12 mars 2017

À propos du récent message "De l'Italie à la France"

J'attire votre attention sur les deux commentaires (Louis Vaïsse, Robert Pollard). J'ai reçu d'aitres échos, que je n'ai pas publié malgré leur intérêt, car, traitant de tout autre chose, ils étaient "hors sujet". Les auteurs m'en excuseront.
Posté par rmerle à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2017

De l’Italie à la France, nécessité de la clarification "à gauche" et de l'éclatement des anciens partis

  Quitte à me faire taper sur les doigts par mes amis partisans de la « modernité », ou par mes amis résolument hostiles aux structures verticales, ou encore par mes amis tenants du « Ni Dieu, ni Maître », ou enfin par mes amis tenants de la conception première de la Vème République, qui récusait la notion de Parti, je me dis de plus en plus que nous aurions clairement « à gauche » besoin de partis clairement identifiés par leur programme et par le sérieux de la mise en œuvre de ce programme. Ce... [Lire la suite]