05 janvier 2017

De la bonne année, et de la difficulté d’y voir clair aujourd’hui… comme hier

Goya J’ai été plutôt silencieux ces derniers temps. Je sors ce jour de mon second séjour à la clinique. Merci encore  pour vos messages et appels.Quelles merveilles la recherche et la chirurgie cardiaque, l'efficacité des praticiens et du personnel !Si la forme est là, je continuerai donc ce blog, en sachant, comme je l'ai souvent dit, de sa place microscopique et de son insignifiance dans le déferlement des réseaux sociaux et des abonnements à Youtube  ; en attendant, voici un billet liminaire : Il est difficile de... [Lire la suite]

05 décembre 2016

Les Républicains m'écrivent

  N’ayant bien sûr pas voté à la primaire, je ne sais par quelle mystérieuse filière mon adresse postale est parvenue au trésorier de Les Républicains.En tout cas, il s’est empressé de m’écrire, en m’adressant un message pré rempli que je n’ai plus qu’à signer et lui retourner : « Au candidat d’union de la Droite et du Centre à l’élection présidentielle soutenu par les Républicains, de la part de Monsieur René Merle. Je vous félicite pour votre victoire à la Primaire  de la Droite et du Centre. Avec tous ceux... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2016

Présidentielle de 2017, chat échaudé craint l’eau froide…

L’âge est loin de n’avoir que des inconvénients. Un de ses avantages, peut-être le plus important, est de pouvoir confronter le présent à des expériences que « les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître ».Ainsi des adjurations venant d’amis communistes ou dans la mouvance gauche de la gauche, qui s’étonnent de mon peu d’appétence pour notre Lider maximo.Répétition n’est pas raison, mais quand même…Leur enthousiasme pour cette parole de rupture révolutionnaire (en voie d'assagissement, on se calme sur "le bruit et... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 02:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2016

Le Président jette l'éponge

Bon, comme vous peut-être, j'ai écouté tout à l'heure le Président annoncer d'une voix blanche sa décision.Place donc maintenant aux Brutus qui n'attendaient que cela, aux jeunes loups et aux vieux loups, qui ont pendant tout ou partie du quinquennat œuvré à la même politique qui a coupé de l'opinion les dirigeants socialistes. Place par ailleurs aux (au ?) personnages qui se la jouent Gaulliens (la fameuse rencontre d'un homme et d'un peuple...). Bref, place à une gauche (vraiment plurielle) qui n'a jamais été aussi dépourvue de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 20:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2016

Lendemain de primaire

  L'ombre qui plane sur nous... Que quelque quatre millions de Français de tous âges et de toutes régions, voire de tous milieux, fassent la queue pour soutenir un programme à la Thatcher nous montre, si besoin en était, la force et l’enracinement de la droite la plus traditionnelle et la plus obstinée. Et ce vote nous montre aussi, en filigrane, la terrible responsabilité de la squadra Hollande, qui a usurpé le beau qualificatif de « gauche » en préparant le terrain à la trique sociale de la droite et en tentant... [Lire la suite]
13 novembre 2016

M.G. Buffet, L.L. Mélenchon, la voie du changement ?

J’ai écrit, et je le répète, que dans les circonstances présentes je garderai pour moi mes appréciations sur les candidats aux diverses primaires et sur les candidats déjà déclarés à la présidentielle. Le système électoral est tel que nous n’aurons sans doute le choix ( ?), in extremis, que de soutenir par défaut celui qui permettra d’éliminer le/la pire, ou de ne pas choisir. Nous avons déjà connu cela aux dernières élections régionales dans notre région PACA. À quoi bon, dans ces conditions, étaler ses états d’âme, qui ne sont... [Lire la suite]

16 septembre 2016

Pourquoi je ne parlerai plus de l’élection présidentielle

  J’écrivais dans un récent que je me garderai dorénavant de traiter de la candidature Mélenchon : « Candidature JLM »http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/09/08/34292669.htmlJe me décide aujourd’hui à ne plus traiter des nombreux autres compétiteurs, et tout bonnement à ne plus traiter de l’élection présidentielle. À quoi bon ? Les médias y suffiront amplement et le piège est refermé.J’attire à ce propos toute votre attention sur le commentaire que l’ami Bernard Oustrières a apporté à mon récent... [Lire la suite]
06 septembre 2016

Bataille des idées

Cf. « À propos du Chili »,  http://merlerene.canalblog.com/archives/2016/08/22/34195988.html Dans un récent billet sur le Chili, je pointais banalement la possibilité ou l’impossibilité de tenter une expérience gouvernementale en lutte frontale avec le capitalisme, sans avoir l’aval de la majorité de la population.Sans être spécialiste de Gramsci [1], tout individu doté d’un minimum de raison sait que la puissance d’un mouvement protestataire revendiquant l’accès au pouvoir ne tient pas seulement aux conditions... [Lire la suite]
06 juillet 2016

À propos du rejet de la partitocratie

Quid de l'opposition droite - gauche et partenaire centriste qui, à l'anglaise, semble encore structurer la vie politique des démocraties de l'Europe du Nord et de l'Ouest ? Chacun conviendra que cette opposition est de plus en plus formelle. Pour mettre les choses au point, notre voisine allemande nous offre le spectacle d'une tranquille gouvernance "réaliste" unissant la droite et la social démocratie ; gouvernance que le pragmatisme des Verts n'a pas réussi à influences, gouvernance que tant d'analystes européens nous présentent... [Lire la suite]
27 juin 2016

Libéralisme - Populisme

Libéralisme - PopulismeDe la perversion du sens de deux mots Originellement le libéral veut desserrer le corset de l’absolutisme et de l’autoritarisme, œuvrer pour la liberté d’expression et pour la justice.Originellement le populiste (le terme est né en Russie) signifie œuvrer en faveur des intérêts populaires, libérer le peuple des oppressions politiques et sociales, aller vers la démocratie par le peuple et pour le peuple. À la lumière des quelques récents débats télévisés sur le vote britannique, avec les éternels mêmes invités... [Lire la suite]