Carte_du_triangle_polyn_sien1copie_thumb

24 janvier 2015

Sauvages de l'Océanie

    « Sauvages de l’Océanie – Une grande partie des îles de l’Océanie est peuplée par des sauvages de race malaise. Ils ont le teint d’un rouge de brique foncé, le nez court et gros, la bouche très large, les yeux bridés, les cheveux noirs. Ils sont habiles marins et se hasardent au loin sur leurs pirogues d’écorce ; ils assaillent et pillent les vaisseaux que la tempête jette sur leurs côtes ; plusieurs tribus sont anthropophages » (Le tour de France de deux enfants - Légende d’une illustration... [Lire la suite]

19 janvier 2015

Te Peretiteni

Te Peretiteni, message publié le 19 mai 13 dans mon précédent blog photo Gregory Boissy AFP   Élections Polynésie française... ? Voilà un événement qui n'a sans doute pas interpellé les quelques centaines de milliers, voire les millions de Français de l'Hexagone porteurs de tatouages polynésiens, et les quelques dizaines de milliers d'Hexagonaux porteurs de prénoms polynésiens à la mode. Quelques centaines de milliers ou quelques millions qui pour la plupart, au-delà de la carte postale, ne se soucient guère de... [Lire la suite]
15 septembre 2014

Rapa Nui 2010

    le rei miro, emblème de Rapa Nui - Voir les autres articles sur Rapa Nui dans la catégorie "Chili" Depuis que, pour les besoins de la NASA, les Etats-Unis ont balafré la minuscule île volcanique de Rapa Nui  (162 km2) d’une énorme piste d’atterrissage, il est devenu banal de pouvoir faire un saut à l’île de Pâques. Au point que beaucoup de visiteurs n’en mesurent pas vraiment l’isolement géographique : les côtes chiliennes sont à 3700 kms, Tahiti à 4000 kms… Rapa Nui, Te Pito o te Henua… Le Nombril du... [Lire la suite]
26 août 2014

Menehune

    Dans un article récent, "Hawai'i, métaphore des langues perdues... et retrouvées ?", j'évoquais le peuplement des terres vierges de l'archipel par des navigateurs polynésiens, il y a plus d'un millénaire. Terres vierges ? Pourtant, le visiteur ne peut manquer de découvrir la silhouette emblématique du "menehune", petit bonhomme velu, chevelu et moustachu, présente sur tant d'emblèmes, d'enseignes et de souvenirs touristiques. Les "menehune", peuple nocturne, vivraient dans les montagnes, loin des hommes (mais pas... [Lire la suite]
25 août 2014

Hawai'i - Métaphore des langues perdues... et retrouvées ?

J'ai sous les yeux une de ces lettres-cartes d'Hawaii que les philatélistes connaissent bien : le recto vierge pour l'adresse, le verso vierge pour le texte. Au sommet du recto, un liseré rouge porte en grosses lettres blanches : "KALAKAUA. R. 1881" (c'est le nom du souverain du royaume d'Hawaii, qui régna de 1874 à 1891). Sous le liseré, en très grosses lettres rouges, "HAWAII" surchargé de la mention : "PEPA POO LETA". Littéralement "papier avec en tête timbrée". En dessous, on demande en petites lettres rouges "MA KEIA AOAO WALE... [Lire la suite]
24 août 2014

À propos de mon roman Te Pito o te Henua – Le Nombril du Monde : Tahiti Pacifique.

Tahiti Pacifique, mensuel d’information et d’économie, n°157 - mai 2004. “Polar à Rapa Nui René Merle, romancier à succès, place l’action de son cinquième livre en Polynésie. C’est l’histoire de Didier Achard, un auteur de B-D bien connu, qui va enterrer un frère assassiné et se retrouve mêlé à une étrange affaire de famille et de Milieu qui va l’amener à Rapa Nui, l’île de Pâques, en passant par Tahiti. Ce roman policier très passionnant et intelligent est en même temps une sévère analyse sociale sur l’état du monde d’aujourd’hui.... [Lire la suite]
18 août 2014

Te Reo Maori - La langue Maori

  L’agence France Presse a récemment diffusé une dépêche titrée : "La langue maori risque de disparaître". "La langue maori est "en déclin de manière inquiétante" parmi la population indigène à la Nouvelle-Zélande et pourrait disparaître si des actions gouvernementales ne sont pas prises de manière urgente, a prévenu aujourd'hui une commission d'enquête. Le gouvernement n'a pas réagi à l'intérêt accru des Maoris pour leur propre langue, qu'ils appellent "tereo", et n'a pas promu son apprentissage, ce qui fait que cette langue... [Lire la suite]
17 août 2014

De l’expression de la possession : français – tahitien

Dans notre langue, l'expression de la possession manque vraiment de nuances, et n'est pas sans connotations idéologiques fâcheuses. Ainsi, on dit indifféremment : "ma voiture", "ma femme", "mon mari", "mon chapeau"... Dans cet occitan populaire que je persiste à évoquer sur ce blog, et dans ce français populaire qui en était marqué, la possession était tout aussi précisément marquée, mais formellement atténuée par l'emploi de l'article à la place du possessif : "j'en ai parlé à la femme..." Mais possession demeurait possession,... [Lire la suite]