consulter pour la totalité des articles sur ce sujet dans toutes les catégories :

Guide chronologique des articles consacrés à l’évolution des socialistes français entre 1872 et 1920

http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/05/20/35302724.html

Voir également les catégories nominatives : Guesde, Jaurès, Malon, etc.

 

17 avril 2018

Aux origines du socialisme collectiviste français - Naissance de l'Égalité, 1877

Après la terrible saignée de la répression de la Commune, en 1871, et les longues années de répression et d’étouffement, les courants socialistes, souvent opposés, renaissent au grand jour avec la fin de la République autoritaire et conservatrice (1877), et les premières amnisties de Communards (l’amnistie entière n’aura lieu qu’en 1880).Jules Guesde [1845], est journaliste républicain sous le Second Empire. Il soutient la Commune dans la presse de Toulouse et Montpellier, ce qui lui vaut condamnation. Pour échapper à la prison, il se... [Lire la suite]

18 février 2018

Regards sur 1919 - Octobre - Novembre, propagande anti bolcheviste dans la campagne électorale

Cet article fait partie de la série "Regards sur 1919" : Regards sur 1919 - Présentation - liste des articles Dans la perspective des élections législatives de novembre, le Bloc National (partis de droite et du centre) déchaîne contre les Socialistes, assimilés un peu rapidement aux Bolcheviks, une intense campagne anti-Rouges.   D’un côté, on diffuse la célèbre affiche de l’Homme au couteau entre les dents, qui initialement fit la couverture d’une brochure. Le graphiste Adrien Barrère reprend ici sa célèbre carte... [Lire la suite]
16 février 2018

Regards sur 1919 – Octobre – Barbusse, Nous accusons !

Cet article fait partie de la série « Regards sur 1919 » : Regards sur 1919 - Présentation - liste des articles L’écrivain Henri Barbusse [1873], qui dut sa notoriété à son roman réaliste sur son expérience des tranchées, Le Feu (prix Goncourt 1916), compta depuis dans la minorité pacifiste du Parti socialiste ; à la fin du conflit, il est président de l’Association républicaine des anciens combattants, assure la direction littéraire du journal socialiste Le Populaire. En mai 1919, il a annoncé la création du... [Lire la suite]
10 février 2018

Regards sur 1919 - Juillet, la palinodie de la C.G.T.

Cet article fait partie de la série "Regards sur 1919" :Regards sur 1919 - Présentation - liste des articles La C.G.T française avait lancée les 27-28 mai l’idée d’une grève internationale pour la satisfaction des revendications sociales et pour condamner l’intervention alliée contre les Soviets. Des contacts furent pris à cette fin avec ses homologues belges, britanniques, italiens.Mais en juin la fièvre sociale qui couvait éclate spontanément au grand jour. Les grévistes protestent contre la flambée des prix, le blocage ses... [Lire la suite]
06 février 2018

Regards sur 1919 - Répercussions françaises des événements de la Mer Noire

Cet article fait partie de la série "Regards sur 1919" :Regards sur 1919 - Présentation - liste des articles Il complète l'article :Regards sur 1919 - janvier, l'intervention française contre les Soviets J’évoquais rapidement à la fin de l’article cité ci-dessus l’intervention française initiée en décembre sur le littoral ukrainien, motivée par les visées expansionnistes de Clémenceau en Ukraine et le désir des milieux dirigeants français d’en finir avec la République des Soviets.           Début... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Regards sur 1919 - Présentation - liste des articles

"Nous vivons comme contemporains certains événements survenus il y a plusieurs années, voire plusieurs dizaines d'années, tandis que nous paraissent très éloignés, voire définitivement effacés des faits et des sentiments datant d'un mois". Claudio Magris, Danube. En focalisant sur quelques épisodes, j’ai rapidement revisité, pour mon compte personnel, ces premiers mois de l’année 1919, alors que la grande tuerie vient à peine de s’achever officieusement, (mais qu’elle perdure sur des fronts occultés), que les désillusions succèdent... [Lire la suite]

16 décembre 2017

Barbusse, cinq ans avant son adhésion au communisme

  J’évoquais dans un article récent la position de Barbusse communiste en 1931. Revenons quelques années en arrière.Le 10 mai 1919, la plupart des lecteurs de L'Humanité journal socialiste, ont sans doute été à la fois heureux et étonnés de lire cet éditorial signé par un nom prestigieux, Henri Barbusse [1873]. Heureux de lire un texte signé du lauréat du Prix Goncourt 1916, Le Feu, où le pacifiste, parti volontairement au front, décrivit la vraie réalité de la guerre, en pleine période de bourrage de crânes. Heureux... [Lire la suite]
12 décembre 2017

"L'Humanité" après l'assassinat de Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg

cf. mon billet d'hier : 1919 - Les socialistes et la Révolution - Allemagne et France     Voici l'éditorial de L'Humanité, journal socialiste, 19 janvier 1919, qui, au-delà du salut sincère, mais formel, à Liebknecht et Rosa Luxemburg, reflète bien la prudence qui se veut réaliste de la plupart des socialistes français, et le refus de "l'aventurisme" spartakiste. " Depuis les premiers jours de novembre, l'Allemagne est en révolution. La colère du peuple a d'abord balayé la clique dirigeante et réduit à... [Lire la suite]
11 décembre 2017

1919 - Les socialistes et la Révolution - Allemagne et France

J’ai récemment consacré une longue série d’articles sur l’attitude des socialistes français à la veille de la guerre de 1914 et pendant le conflit. Retrouvons les au lendemain immédiat de ce conflit, qui vit l’Allemagne connaître à la fois l’avènement de la République et l’écrasement sanglant des Spartakistes.Encore une fois, répétons-le, cet article, comme les précédents, n'apprendra rien aux historiens, auxquels d'ailleurs il n'est pas destiné. C'est aux lecteurs de ce blog qu'il s'adresse, s'ils sont, comme je le... [Lire la suite]
28 novembre 2017

Quand les socialistes SFIO croyaient encore, ou disaient croire, à la Révolution...

Après la longue série d’articles sur l’attitude des socialistes français à la veille de 1914 et pendant la guerre, je donne ici un texte significatif d’un des dirigeants du parti, Compère Morel, ancien guesdiste qui fut comme son mentor tenant de l’Union sacrée, et qui, comme Guesde, s’opposera au ralliement à la Troisième Internationale et au communisme en 1920.  Il est difficile de faire la part de la conviction et celle du désir de conforter la base ouvrière du Parti, mais en tout cas, à l’évidence, la SFIO continue au... [Lire la suite]