22 décembre 2014

Trotsky sur le Front populaire

Cf : "Où va-t-on ? "http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/11/26/31027108.html Comparaison n’est pas raison. Cependant, une fois de plus, confrontons les espérances d’une « vraie politique de gauche », formulées aujourd'hui « à gauche de la gauche », et au sein même du PS, avec ce qu’il advint à partir de 1936, dans l’expérience gouvernementale du Front Populaire, si souvent saluée depuis comme modèle et matrice d’une véritablement efficace « Union de la Gauche ».Je n’ai jamais fait partie de ce... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 août 2014

Trotsky et la France, 1934 - II

Trotsky et la France II La milice ouvrière et ses adversaires Pour lutter, il faut conserver et renforcer les instruments et les moyens de lutte : les organisations, la presse, les réunions, etc. Tout cela, le fascisme le menace directement et immédiatement. Il est encore trop faible pour se mettre à la lutte directe avec le pouvoir ; mais il est assez fort pour tenter d’abattre les organisations ouvrières morceau par morceau, pour tremper dans ces attaques ses bandes, semer dans les rangs ouvriers l’accablement et le... [Lire la suite]
26 août 2014

Trotsky et la France, 1934 ) - I

Après son expulsion d’Union Soviétique, puis de Turquie, Trotsky vit  en France depuis la fin juillet 1933. (Il y demeurera jusqu’à son expulsion en 1935).Sur le séjour de Trotsky en France, cf. Pierre Broué :http://www.marxists.org/francais/broue/works/1988/00/PB_tky_49.htm ) En 1934, Trotsky a suivi avec passion la situation française. Il l'a suivie en révolutionnaire, (révolutionnaire, c’est-à-dire quelqu’un qui prend la révolution au sérieux et ne se contente pas d’en gloser, son passé de militant russe... [Lire la suite]
21 août 2014

Trotsky sur Jack London

première édition, 1908 En 1907, Jack London (1876-1916) écrivait The Iron Heel, publié en 1908 (The Macmillan Company) : il imagine une puissante  révolution socialiste aux États-Unis, entre 1914 et 1918, qui finit écrasée par ce Talon de fer. Stupéfiante anticipation de l'avènement du fascisme, mais, au-delà, de ce qui aujourd'hui peut advenir, dans l'osmose des chiens de garde du capital et des réformistes collaborateurs de classe. Nous y reviendrons. L'ouvrage a connu de nombreuses rééditions [1]. Certaines, mais... [Lire la suite]