19 août 2014

Didier Eribon, Retour à Reims 2

Je ne partage guère (c’est un euphémisme) les points de vue de Didier Eribon sur la psychanalyse, mais je reviens ici sur un de ces écrits qui m’a vraiment marqué. Didier Eribon, en effet, a jeté le pavé qu’il fallait dans la mare des Belles Âmes. Et toutes de s’extasier : coming out social bien plus difficile et inattendu que coming out sexuel… Il a fallu que le Père meure pour que la réalité déniée de la honte sociale submerge l’intellectuel, le philosophe, le sociologue, pour que l’abstraite incantation gauchiste se fracasse... [Lire la suite]

18 août 2014

Didier Eribon, Retour à Reims

Didier Eribon a jeté le pavé qu’il fallait dans la mare des Belles Âmes. Et toutes de s’extasier : coming out social bien plus difficile et inattendu que coming out sexuel… Il a fallu que le Père meure pour que la réalité déniée de la honte sociale submerge l’intellectuel, le philosophe, le sociologue, pour que l’abstraite incantation gauchiste se fracasse contre l’objectivité incontournable du conflit des classes, pour que l’incommunicabilité affective et culturelle se fissure dans le dialogue non pas retrouvé, mais enfin... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,