10 novembre 2016

Tour de France et sentiment national

  Tour de France cycliste ? Par ricochet parlons du FN. N'étant pas politologue, professionnel ou amateur, je ne suis pas très motivé, ni très compétent, pour approfondir la réflexion sur les bases et les développements de l’idéologie frontiste. En fait, tout ceci me semble connu, et bien connu, depuis longtemps, à tout le moins dans la région où je vis, et particulièrement dans mon département du Var où, grâce au Peuple souverain, le Front a frôlé la majorité absolue au second tour des régionales, après avoir remporté bien... [Lire la suite]

02 avril 2015

De la nature du FN et de l’Union de la Gauche…

 Sur la nature du FN, mon opinion est depuis longtemps faite. Je l’avais donnée dans Libération en 1998, à un moment où le vote FN n’apparaissait que comme un épiphénomène, limité à quelques régions, et particulièrement à la région PACA.« La Droite extrême enracinée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur »http://merlerene.canalblog.com/archives/2014/08/10/31799467.html De l’eau a évidemment passé sous les ponts.Dans l’avalanche de textes relatifs à l’implantation désormais nationale du FN, et à la nature de ce mouvement,... [Lire la suite]
21 janvier 2015

Front National 1941

  Article paru sur mon blog prédédent le 1er octobre 2012   En attaquant le F.N sur son prétendu passé collaborationniste, Mme Hidalgo a commis une double erreur, sinon une double faute. La première, évidente, est qu'il n'est pas possible, stricto sensu, de porter pareille accusation à l'égard d'un mouvement créé en 1972. Autre chose évidemment aurait été de peser les filiations idéologiques de certaines figures historiques du F.N., quitte à recevoir en retour, et le F.N ne s'en est pas privé, quelques rappels sur la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2014

À propos des indépendantismes européens (6) – Padania

Voici maintenant 25 ans que la Ligue Nord annonce la couleur (verte), dans son intitulé officiel : « Lega Nord per l’indipendenza della Padania ». Cette Padanie, la "val padana" (plaine du Pô, Italie septentrionale) qui irait du Piémont à la Romagne et à la Vénétie, en passant par la Lombardie, et qui mordrait volontiers sur ses immédiats confins méridionaux, en tournant résolument le dos à « Roma la ladrona », Rome la voleuse, et au Mezzogiorno parasitaire. Ses scores peuvent apparaître minces : 4 %... [Lire la suite]