26 juin 2014

Milan, mai 1898

  Italie, si proche et si semblable, si proche et si différente. Si l'on veut comprendre ce qu'il en est, dans cet actuel laboratoire néo-libéral, de la défaite assumée des idéaux de transformation sociale, est-il vraiment nécessaire de revenir, en archéologue romantique, vers les strates, (aussi enfouies, aussi indifférentes à notre présent, que celles d'Herculanum), des puissants mouvements spontanés de révolte ouvrière de la fin du XIXe et du début du siècle passé ? Si je pensais le contraire, bien évidemment, je ne... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :