03 février 2017

Une République mort-née, II - les Blanquistes et le drapeau rouge.

article précédent : Une République mort-née ?,  I – la proclamation parisienne :  http://merlerene.canalblog.com/archives/2017/02/01/34846847.html    Henri Félix Emmanuel Philippoteaux : le drapeau rouge est symboliquement porté par une femme sur un cheval blanc, en hommage de pureté dans la conviction ? On sait comment, le 25 février, à l’Hôtel-de-Ville, devant la foule des insurgés dont une partie réclamaient le drapeau rouge comme drapeau national, Lamartine, par une harangue lyrique, imposa... [Lire la suite]

16 janvier 2017

Victor Baron, Chansons - Riposte rouge dans le Cher, 1848-1850

  Mme Pascale CHERRIER, Professeur de Lettres à Bourges (Cher) m’a fait l’amitié de me faire connaître la somme remarquable de documents et de commentaires que son père, Roger CHERRIER, récemment décédé, a consacrée à la période de la Seconde République : trois forts cahiers aujourd’hui déposés aux Archives départementales du Cher : Vive la République démocratique et sociale, T.I, T.II, T.III. (non encore référencés). La mort en a empêché la mise au point définitive [1]. Roger CHERRIER accorde une grande place à... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juin 2016

À propos de 1851 et de notre présent de 2016

article publié sur le site de l'Association 1851 pour la mémoire des résistances républicaineshttp://www.1851.fr   Ces dernières années, j’ai souvent indiqué sur mon blog, et sur le blog de l’Association 1851, combien la matrice des années françaises 1848-1851 me paraissait féconde, pour le meilleur et pour le pire ; je soulignais, en effet, que raviver son souvenir (sans y chercher modèle) me paraissait opérant par rapport aux impasses politiques dans lesquelles nous butons, faute de pouvoir prolonger d’actions... [Lire la suite]
28 août 2015

1851 – 2015, Fronts de classes ?

Éditorial du Bulletin de l'Association 1851, septembre 2015 Il arrive que l’on me demande, et il arrive même que je me demande aussi, pourquoi j’ai consacré tant de temps et d’énergie à un événement qui, ma foi, n’a pas particulièrement marqué l’imaginaire national : l’insurrection républicaine de 1851. Les réponses seraient évidemment nombreuses et complexes, mais la première qui me vient à l’esprit est que je suis républicain, et que mon souvenir ému va a ces « petites gens » qui en 1851, alors que l’appareil d’État... [Lire la suite]
03 décembre 2014

3 décembre - Insurrection de 1851, anniversaire...

À propos des valeurs et du programme des Démocrates Socialistes (1849-1851). En décembre 1851, dans une trentaine de départements, à l’appel de militants démocrates socialistes [1] et des sociétés secrètes « rouges », de simples citoyens, pratiquement désarmés, se sont dressés contre le coup d’État du Président, en faveur duquel basculait la totalité de l’appareil d’État. Trop souvent minimisé ou négligé, leur souvenir demeure pourtant. Et depuis 1997 l’Association 1851 a grandement contribué à sa réanimation. Au-delà... [Lire la suite]
08 novembre 2014

Pierre Arrambide

 Toulon 1850 (Letuaire)   Sur son très intéressant blog : http://retours-vers-les-basses-pyrenees.blogspot.fr/ « Partage d'archives publiques et privées liées au département des Basses-Pyrénées. 1790-1969 », Philippe Durut signale la présence de Pierre Arrambide dans mon dernier ouvrage sur l’insurrection varoise de 1851. Pierre Arrambide, qui joua un rôle très actif dans la conscientisation démocratique avancée à Toulon et dans le Var, sous la Monarchie de Juillet et la Seconde République, était... [Lire la suite]

05 octobre 2014

Cuers et la résistance républicaine varoise au coup d’Etat de 1851

 Conférence donnée à Cuers le 15 juin 2000 à l’invitation de la Municipalité de Cuers. Je commencerai par un grand merci à la municipalité de Cuers, merci pour son invitation et merci pour son adhésion à notre association 1851-2001, association pour le 150e anniversaire de la résistance républicaine au coup d’État du 2 décembre 1851. Mon exposé ne sera pas des plus longs. Je souhaite laisser toute sa place aux questions, et à la discussion, qui nous permettrons de préciser le déroulement des événements et de réfléchir sur leurs... [Lire la suite]
30 août 2014

Les chemins de la conscientisation : "Rouges" d'antan et F.N d'aujourd'hui

Dimanche 29 avril 2012 On a tout dit et le reste sur le vote F.N, plus puissant que jamais, et les fins commentateurs politiques qui se sont empressés de l’enterrer en moultes occasions, notamment au lendemain de l’éléction présidentielle de 2007, et qui n'ont guère prêté attention aux résultats des récentes cantonales, devraient manger leur chapeau. Gains en pourcentage ; énorme gain en voix ; progression dans toutes les zones géographiques, y compris celles jusqu’ici non affectées ; hétérogénéité sociologique... [Lire la suite]
30 août 2014

Charles Dupont, au lendemain de la commune de Marseille, (français et provençal)

Nous avons souvent rencontré sur ce blog Charles Dupont, militant démocrate-socialiste dans le Var sous la Seconde République, chroniqueur politique en provençal, exilé après le coup d'État, militant radical à Marseille après 1860.  Dupont est mêlé aux péripéties tumultueuses des débuts de la Seconde République à Marseille. Roger Vignaud, dans son ouvrage La Commune de Marseille. Dictionnaire, Édisud, 2006, le présente ainsi : " Dupont, Charles. Comptable, poëte ; au lendemain du 4 septembre 1870, il était nommé... [Lire la suite]
29 août 2014

Pierre Dupont, le Chant des Paysans, 1849

Voici donc ce chant dont le refrain fit instantanément le tour de France et qui ne sera pas pour rien dans les importants succès des "Rouges" aux élections législatives de mai 1849. On trouvera dans l'article précédent le commentaire que donne Joigneaux de chaque couplet. Dupont souligne bien les raisons directement économiques qui ont amené les ruraux à voter Napoléon. Pour les détourner du neveu, tout en se réclamant de l'oncle demeuré si populaire, il fait appel au vieux patriotisme révolutionnaire guerrier : le Président laisse... [Lire la suite]