31 mars 2017

1942, Vercingétorix et la Révolution Nationale

Encore un moment où les Français de la « zone libre » (sans occupants) ont été placés devant un choix historique. Persister dans le ralliement au Maréchal Chef de l’État, qui se présentait comme le garant de la liberté française et de l’instauration de la « Révolution Nationale », ou l’abandonner ? Les Français de la zone occupée n'étaient évidemment pas placés devant le même choix...     Les 29 et 30 août 1942 était célébré à Gergovie et à Clermont-Ferrand le deuxième anniversaire de la Légion... [Lire la suite]

17 janvier 2017

Rafle du Vel d'Hiv, la mémoire apaisée ?

« Rafle du Vel’d’Hiv : 70 ans après, la mémoire apaisée », titrait le Monde du 16 juillet. Voyons cela. « Comptes apurés » par les réparations politiques, judiciaires, matérielles… Gestion de la mémoire par des institutions… Conditions enfin normales de travail pour les historiens… Voire... Le compte n'y est pas.Car il reste que tout ceci n’apaise en rien la mémoire de qui veut avoir de la mémoire.Il reste que les 16 et 17 juillet 1942, de son propre chef, une administration française, servie par une... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 janvier 2017

À propos du Vichysme

Les billets que je viens de placer sur ce blog, relatifs à la période Juillet-Novembre 1940, et la recherche de la documentation adéquate, m’ont laissé dans un certain abattement…Déjà, de prendre ce risque de distribuer implicitement le blâme et l’éloge, sans savoir comment on aurait réagi, ou agi, si l’on en avait eu l’âge… Pas du mauvais côté, sans doute. Mais quid des prudences, des attentes, des petits accommodements, des lâchetés justifiées ?Ensuite, cette plongée dans la documentation sur la période de Vichy, si abondante... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2016

Mistralisme 1940-1943

  L'Action française, 9 septembre 1940 Petite digression vers une réflexion qui, a priori, ne fait pas partie de nos brûlantes interrogations contemporaines, mais qui rejoint mon intérêt proclamé pour la langue d'oc, et particulièrement dans sa variante provençale. Je dis bien la langue, et par ricochet le peuple qui l'a parlée. Mais je ne dis pas les idéologies greffées sur la langue, dont le mistralisme est un exemple bien connue. Mistralisme ? Un lecteur me demande en effet ce que j’entends par mon allusion à un certain... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2014

Le ciel est bleu... Trénet

Retour sur le pétainisme "consensuel et joyeux" Qui, comme moi, a défilé en colonne martiale au temps des colonies de vacances d'après la Libération, (je parle donc des septuagénaires, octogénaires, valétudinaires, dont je fais partie, sans oublier nos chers copains disparus) ne peut ignorer cet hymne joyeusement optimiste que l'on nous faisait entonner, inconsciemment (?) dans le droit fil du pétainisme à peine tombé, et dont j'ai eu grande surprise, ultérieurement, d'apprendre qu'il était l'œuvre en 1942 de Charles Trenet [1913],... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 décembre 2014

Quinta Alaudae

Après l'article « Francisque : Francs et/ou Gaulois » une question m'a été posée sur le casque du blond gaulois, protecteur de ces chantiers de jeunesse qui devaient régénérer nos zazous. Casque qui est aussi celui des légionnaires pétainistes de la Légion française des Combattants.  "Ne serait-ce pas le casque des collabos de la Légion de l'Alouette ?", me dit mon correspondant. De fait. Mais sans doute les conseillers du Maréchal n'ont pas vu là un argument supplémentaire à leur Kollaboration. Car nous sommes... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2014

Francisque : Francs ou Gaulois ?

Emblème officiel du Maréchal Pétain Un lecteur me pose une question concernant l'allusion à la francisque pétainiste contenue dans l'article « langue gauloise ». Francisque des Francs ou francisque des Gaulois ? Quelques éléments de réponse, sortis à chaud de mes cartons. J'y reviendrai éventuellement. En Octobre 1940 est conçu l'insigne personnel du Maréchal de France, Chef de l’État français, la francisque « symbole du sacrifice et du courage » pour une « France malheureuse... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2014

Pétain - Montoire

Un lecteur m'interroge à nouveau sur la personnalité publique du Maréchal Pétain à partir de 1940 : grand papa protecteur ou chef charismatique ?Voyons donc. J'évoquais dans des billet précédents le culte fasciste, et quasi phallique, du Duce, du Chef. Rien de tel a priori dans le personnage salvateur qu'endossera le Maréchal au lendemain de la défaite : il s'agissait bien du bon Père, ou Grand-Père de la Patrie. La mutation aura lieu lors de la fameuse entrevue de Montoire (24 octobre 1940), à partir de laquelle le bon Grand-Père... [Lire la suite]
07 septembre 2014

encore à propos du pétainisme

Les billets que je viens de placer sur ce blog, relatifs à la période Juillet-Novembre 1940, et la recherche de la documentation adéquate, m’ont laissé dans un certain abattement… Déjà, de prendre ce risque de distribuer implicitement le blâme et l’éloge, sans savoir comment on aurait réagi, ou agi, si l’on en avait eu l’âge… Pas du mauvais côté, sans doute. Mais quid des prudences, des attentes, des petits accommodements, des lâchetés justifiées ? Ensuite, cette plongée dans la documentation sur la période de Vichy, si... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2014

1er Mai - Maréchal, nous voilà...

Mais qui a dit que la campagne (1912) plongeait dans la boue ? L'heure est au revival... Que de nostalgie... Me revoici dans la cour de l'école, chantant devant le drapeau "Maréchal nous voilà", cependant que nos jeunes aînés faisaient leurs muscles dans les Chantiers de Jeunesse (en attendant le Service du Travail Obligatoire, chez nos amis allemands)... Et ces Premiers Mais officiels depuis 1941, enfin débarrassés des rouges, des agitateurs, des "salopards", des fainéants professionnels, des zazous, ces Premiers Mais de communion... [Lire la suite]